/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: solidarité et soutien pour les employés du CHSLD Cap-Saint-Ignace

Le convoi au son des klaxons a fait du bien dans l’un des établissements les plus touchés au Québec

Coup d'oeil sur cet article

Les employés du CHSLD Cap-Saint-Ignace, l’un des plus touchés au Québec, ont reçu une bonne dose d’amour et d’encouragement de la population qui s’est déplacée pour les saluer en convoi lundi, un baume après l’hécatombe des dernières semaines.

Le cortège d’une quinzaine de voitures a défilé devant l’établissement en faisant retentir leurs klaxons en début d’après-midi, lundi, pour y honorer les employés.

Photo Stevens LeBlanc

Organisé par une résidente de Repentigny, le convoi visait à rappeler aux «anges gardiens» que la population est reconnaissante du combat qu’ils mènent dans la résidence de 43 places. La moitié des usagers y sont présentement infectés et huit sont décédés dans les dernières semaines.

«Pendant la première vague, il y avait beaucoup d’encouragement, mais là, ça ne se voit plus. Je trouvais ça dommage parce que c’est le moment où les gens sont le plus découragés», confie Pascale Fafard à propos de l’initiative qu’elle a aussi portée à Joliette et Acton Vale dernièrement. «Je sais ce qu’ils vivent. Ce n’est pas quelque chose de beau ni de facile. On a de la chance de les avoir», ajoute celle qui a elle-même travaillé comme préposée aux bénéficiaires durant la première vague.

Photo Stevens LeBlanc

Soutien important

Résident de Cap-Saint-Ignace, Marc Langlois n’aurait raté l’événement «pour rien au monde». Sa sœur, Martine, est décédée samedi dernier des suites de la COVID-19, après six années passées au CHSLD à mener un combat inégal contre l’Alzheimer. Elle avait 58 ans.

Photo Stevens LeBlanc

«Les soins que ma sœur a reçus ont toujours été impeccables, malgré ce qu’ils doivent affronter. Tout le personnel a toujours essayé d’accomplir l’impossible et c’est pour ça que je tenais à être ici aujourd’hui», confie M. Langlois.

Photo Stevens LeBlanc

Le geste a eu l’effet escompté, selon la direction du CISSS de Chaudière-Appalaches. Au passage du convoi, tous se sont réunis aux fenêtres de l’établissement pour recevoir l’amour des gens du coin.

«Ils étaient très émus, certains ont même pleuré ensemble», explique Josée Chouinard, directrice du programme Soutien et autonomie des personnes âgées du CISSS. «C’est comme si ces gens-là avaient remis un peu de gaz dans la machine des employés, qui ont majoritairement été atteints eux aussi par la maladie».

Photo Stevens LeBlanc

«Ça fait plaisir de voir la population nous dire: "on sait que c’est rough, merci de votre travail’’», ajoute Kevin Cloutier, infirmier auxiliaire, qui n’a pas vu passer le convoi de lundi, mais qui a été témoin d’autres gestes de soutien au cours des dernières semaines.

Situation contrôlée

Le CHSLD Cap-Saint-Ignace reprend donc tranquillement du poil de la bête après avoir traversé une véritable hécatombe dans les dernières semaines. Au pire de la crise, plus de 80% du personnel et 70% des résidents étaient infectés.

«Il y a plusieurs employés qui commencent à revenir, ils sont vraiment les bienvenus, ça fait du bien», raconte Kevin Cloutier. «La direction a changé les façons de faire plusieurs fois dans les dernières semaines, mais là, ça a commencé à s’améliorer pour vrai».

Photo Stevens LeBlanc

Derrière ces changements se trouve notamment une visite de la Croix-Rouge la semaine dernière. Des équipes spécialisées ont accompagné la direction du CHSLD durant quatre jours.

«On a travaillé beaucoup sur les mesures en prévention et contrôle des infections. C’était du coaching sur le terrain et ça nous a permis d’appliquer à la lettre les meilleures pratiques», précise Josée Chouinard, assurant également que les correctifs apportés à Cap-Saint-Ignace étaient partagés avec les autres directions d’établissements du CISSS.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com

 Moins de 100 cas à Québec

Pendant ce temps, la Capitale-Nationale a enregistré lundi 75 cas supplémentaires de COVID-19 et revient ainsi en dessous du plateau des 100 cas quotidiens. On déplore pour une deuxième journée consécutive quatre nouveaux décès attribués à la COVID-19 dans la région, pour un total de 386. 

Chaudière-Appalaches a connu pour sa part une légère hausse des cas alors que la région recense 57 nouveaux cas en 24 heures. On dénombre désormais 99 décès liés à la pandémie sur la rive sud : deux se sont ajoutés au bilan lundi.

Avec la collaboration de Jérôme Gagnon

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres