/entertainment/movies
Navigation

Cinq films à ne pas manquer

Coup d'oeil sur cet article

Après deux semaines de cinéma en ligne, la 26e édition du Festival Cinemania entre déjà dans sa dernière étape. Bonne nouvelle : il y a encore moyen de voir plusieurs bons films d’ici la tombée de rideau de l’événement, dimanche prochain. En voici cinq :   

Seize printemps

Photo courtoisie

L’actrice et réalisatrice Suzanne Lindon fait ses débuts devant et derrière la caméra avec ce film partiellement autobiographique qui relate une histoire d’amour entre une adolescente de 16 ans et un homme plus âgé (Arnaud Valois). À seulement 20 ans, Suzanne Lindon – qui est la fille des acteurs Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon – signe un premier long-métrage fort prometteur.  

Deux moi

Photo courtoisie

Le cinéaste français Cédric Klapisch (L’auberge espagnole, Chacun cherche son chat) explore le phénomène de la solitude urbaine dans cette délicate et brillante comédie romantique qui met en scènes deux jeunes trentenaires parisiens (Ana Girardot et François Civil) qui semblent faits l’un pour l’autre, mais qui se croisent toujours sans jamais se rencontrer.  

Garçon chiffon

Photo courtoisie

Nicolas Maury, qui incarne l’attachant et hilarant personnage d’Hervé dans la populaire série française Appelez mon agent, a écrit, réalisé et joué le rôle principal de cette comédie dramatique singulière qui a été sélectionnée au dernier Festival de Cannes. Maury y incarne un jeune trentenaire qui peine à faire décoller sa carrière d’acteur et qui décide d’aller passer du temps chez sa mère (Nathalie Baye).   

Mes jours de gloire

Photo courtoisie

Adrien (Vincent Lacoste) est ce que l’on appelle un « adulescent ». À l’aube de ses 30 ans, cet acteur raté qui a connu ses années de gloire en jouant dans un film à succès quand il était petit se comporte encore comme un enfant. En retournant vivre chez ses parents parce qu’il est fauché, il n’aura d’autre choix que de constater l’échec de sa vie. Vincent Lacoste se révèle aussi drôle que touchant dans cette comédie existentialiste réalisée par Antoine de Bary. 

Police

Photo courtoisie

Ce drame réalisé par la cinéaste Anne Fontaine (Coco avant Chanel) brosse le portrait de trois policiers parisiens qui doivent accompagner un réfugié politique à l’aéroport. Bouleversant, Police offre une vision intime et réaliste du métier de policier. 


Cinemania se déroule en ligne jusqu’au 22 novembre sur le site du festival : festivalcinemania.com