/news/coronavirus
Navigation

Funérailles de Max Gros-Louis: Régis Labeaume critiqué pour le non-respect des consignes sanitaires

Le maire Régis Labeaume discute avec Gabriel Savard, qui a dirigé le Conseil de la nation huronne-wendat sous Max Gros-Louis avant de prendre la tête de l’Office du tourisme de Québec jusqu’en 2013. Les deux hommes se consolent mutuellement.
Photo Jérémy Bernier Le maire Régis Labeaume discute avec Gabriel Savard, qui a dirigé le Conseil de la nation huronne-wendat sous Max Gros-Louis avant de prendre la tête de l’Office du tourisme de Québec jusqu’en 2013. Les deux hommes se consolent mutuellement.

Coup d'oeil sur cet article

Régis Labeaume a enflammé les réseaux sociaux, mardi matin, pour les mauvaises raisons après avoir été photographié, sans masque, en train de discuter à moins d’un mètre avec l’ancien directeur de l’Office du tourisme.

• À lire aussi: Décès de Max Gros-Louis: un dernier hommage à «une légende»

La scène a été croquée dans le stationnement du Complexe sportif Desjardins de Wendake, en marge des rites funéraires de l’ancien chef de la nation huronne-wendat, Max Gros-Louis.  

Sur les différents clichés qui circulent sur le web, incluant celui du Journal, on aperçoit le maire de Québec discuter avec Gabriel Savard, qui a dirigé le Conseil de la nation huronne-wendat sous Max Gros-Louis avant de prendre la tête de l’Office du tourisme de Québec jusqu’en 2013. Les deux hommes se consolent mutuellement.  

M. Savard ne porte pas de masque non plus et s’avance vers le maire pour lui serrer la pince. La poignée de main ne se serait pas concrétisée, soutient le cabinet du maire, mais les deux hommes ont discuté pendant quelques instants à l’extérieur, avant de quitter les lieux.  

Le maire Régis Labeaume discute avec Gabriel Savard, qui a dirigé le Conseil de la nation huronne-wendat sous Max Gros-Louis avant de prendre la tête de l’Office du tourisme de Québec jusqu’en 2013. Les deux hommes se consolent mutuellement.
Photo Jérémy Bernier

M. Labeaume et M. Savard portaient le masque, comme tout le monde, un peu plus tôt, mais ils venaient juste de le retirer puisqu’ils se dirigeaient vers leurs voitures respectives lorsqu’ils se sont croisés à l’extérieur du complexe, nous a-t-on expliqué. 

Les photos sont devenues virales sur les réseaux sociaux. Le maire s’est attiré les foudres de nombreux internautes qui lui reprochent de faire la leçon à la population sur le respect des règles sanitaires alors qu’il les enfreint lui-même et ne prêche pas par l’exemple.  

«C’est signe que même dans les moments émotifs, il faut rester vigilant», a indiqué l’attaché de presse du maire, François Moisan, sans en dire davantage sur cet incident.