/sports/opinion/columnists
Navigation

Les sentiers sont ouverts et vont le demeurer

CHRO Quad Cabana 1711
Photo courtoisie La loi autorise la circulation d’un quad en sentier qui tire une carriole, à condition que celle-ci soit aux normes, reliée directement au véhicule, avec les feux de circulation requis.

Coup d'oeil sur cet article

À l’heure où on entend toutes sortes de rumeurs concernant ce qui se passe en rapport avec la pandémie, dans le cas des quadistes, ils peuvent comprendre une seule et unique chose, les sentiers vont demeurer ouverts.

Les dirigeants de la Fédération québécoise des clubs quads (FQCQ) ont tout mis en œuvre pour garder la pratique de votre loisir, à la hauteur de vos attentes. Naturellement, il y aura certains changements ou modifications apportés à différents services offerts le long des sentiers ou dans les villes que vous traverserez, mais, au moins, vous pourrez vous déplacer.

Le gouvernement vient tout juste d’annoncer que les relais et refuges seront ouverts cet hiver. Des consignes précises ont été dictées par la Santé publique et il faudra bien les respecter. La distanciation sociale de deux mètres et tous les moyens mis de l’avant pour stopper cette pandémie seront en vigueur.

Il peut arriver durant vos randonnées que certains établissements soient ouverts en partie seulement ou tout simplement fermés. Cela signifie donc que vous devrez prendre le temps de bien vous préparer et planifier vos randonnées afin d’éviter les mauvaises surprises.

DES OUTILS D’INFORMATIONS

Avec l’hiver qui approche, le réseau de sentiers va augmenter considérablement. Certains territoires qui étaient inaccessibles en raison des opérations agricoles entre autres vont se libérer. Grâce aux droits de passage accordés par les propriétaires, les clubs vont pouvoir bâtir leurs sentiers et les rendre accessibles comme d’habitude. Il faut se rappeler que toutes les régions du Québec sont dotées d’un réseau de sentiers qui vous ouvre des horizons dont vous ne soupçonnez même pas l’existence. Il faut donc agir en fonction des mesures en place et rêver du jour où la situation reviendra à la normale. L’augmentation du nombre de quadistes s’est manifestée cet été par un achalandage plus important dans les sentiers. De nombreux nouveaux adeptes sont présents. Il faut pouvoir les renseigner sur le fonctionnement du monde du quad.

Le premier outil à découvrir, c’est le site de la FQCQ où on retrouve une foule d’informations sur le domaine. En plus, par les temps qui courent, les informations concernant la pandémie et les mesures applicables sont présentées. Tous les clubs ont reçu un guide pour la pratique du quad en temps de pandémie, avec, en plus, des mises à jour ponctuelles, pour suivre les directives de la Santé publique.

Un des outils les plus populaires, et très efficaces, mis à la disposition des quadistes, c’est l’application iQuad. Elle vous permet de naviguer à travers la totalité des sentiers de quad accessibles aux membres de la FQCQ. Les fonctions GPS qu’elle vous offre vous permettront de partir à l’aventure vers de nouveaux sentiers inconnus, en toute sécurité. Vous pouvez aussi l’utiliser pour planifier votre itinéraire quotidien, avec les points que vous désirez visiter. En tout temps, sur votre randonnée, vous pouvez la consulter pour savoir où vous êtes rendus.

Cette application permet aussi de savoir en temps réel l’état des sentiers ou même de visualiser votre randonnée à venir. Vous pourrez donc découvrir les 25 000 kilomètres de sentiers, enregistrer vos cartes de fond pour une consultation en ligne, trouver votre position et votre orientation en tout temps. Le calendrier des activités des clubs de la FQCQ, est aussi accessible. L’application se vend 3,99 $. Elle est disponible sur l’App Store et sur Google Play.

POUR LES NOUVEAUX VENUS

Pour les amateurs qui débutent dans le monde du quad, rappelez-vous bien qu’il y a certaines règles à respecter avant de vous lancer à l’assaut des sentiers.

Tout d’abord, votre véhicule doit être en bon état. Vous devez posséder votre droit d’accès aux sentiers émis par la FQCQ ou encore votre laissez-passer journalier. Il est obligatoire d’avoir avec vous votre certificat d’immatriculation, une preuve d’assurance d’au moins 1 million $ avec la nouvelle loi, une pièce d’identité indiquant votre âge, votre permis de conduire, votre certificat d’aptitude ou son autorisation à conduire pour les plus jeunes, et finalement, le contrat de location ou document du prêt du véhicule que vous utilisez, si ce n’est pas le vôtre.

Trop souvent on peut se laisser tenter de dépasser ses limites parce que ce sont des jouets très agréables à utiliser.

Tous les quads sont différents les uns des autres et leurs réactions dans certaines situations, ne seront pas toujours les mêmes. Il convient donc de ne pas dépasser nos limites et de toujours nous sentir en contrôle, au cas où il faudrait freiner brusquement ou encore contrôler un dérapage dans une courbe. Ce sont véritablement des véhicules qui peuvent nous faire sentir des as de la conduite. Il ne faut pas se fier à ce faux sentiment de sécurité. La majorité des accidents sont dus à des cas de témérité de la part du conducteur. En respectant les règles de conduite et en portant tous les équipements de sécurité obligatoires pour vos randonnées, augmentons vos chances de vivre une belle aventure. Le VTT est un véhicule qui a beaucoup changé la donne depuis son arrivée, pour les randonnées en nature et pour des activités comme la chasse et la pêche. À nous d’en profiter en nous servant de notre gros bon sens.