/lifestyle/techno
Navigation

Sondage sur les jeux vidéo en pandémie: un véritable exutoire pour les jeunes et les moins jeunes

Sondage sur les jeux vidéo en pandémie: un véritable exutoire pour les jeunes et les moins jeunes

Coup d'oeil sur cet article

Commandé par l’Association canadienne du logiciel de divertissement (ALD), ce sondage révèle que les Canadiens ont augmenté leur niveau de jeu vidéo pendant la pandémie pour rester connectés et se divertir. 

Appelée Amateurs de jeux vidéo au Canada – Faits essentiels 2020, l’étude de l’Association jette un regard sur les consommateurs de jeux vidéo dont près de 61 % de la population (23 millions) s’y adonnent. Une étude d’autant plus importante que le pays se classe parmi les plus grands centres de production de jeux vidéo au monde.

Parmi les principales conclusions, la pandémie n’a pas fait naître beaucoup de nouveaux joueurs, à peine 2 % des adultes entre 18 et 64 ans ont choisi de jouer pour la première fois. À l’opposé, les amateurs, eux, ont joué beaucoup plus souvent à des jeux vidéo pendant cette période sans précédent.

Bon pour le moral !    

En chiffres, 58 % des adultes et 80 % des adolescents ont déclaré́ avoir davantage joué aux jeux vidéo pendant la pandémie. Bien que non quantifiable, ceux-ci ont avoué que jouer les a aidé à mieux se sentir tant émotionnellement que mentalement. En famille, les jeux vidéo ont permis aux parents et aux enfants de passer plus de temps ensemble. À cela, le communiqué de l’ALD précise que :    

  • 65% des adultes et 78 % des adolescents estiment que les jeux, tout en respectant les mesures de santé à domicile, les aident à se sentir mieux;    
  • 70 % des adolescents ont déclaré́ utiliser des jeux vidéo en ligne pour rester connectés tout en s'isolant à la maison; et    
  • 65 % des adultes ont dit jouer à des jeux vidéo avec leurs enfants âgés de 6 à 17 ans et 44 % ont affirmé jouer plus souvent pendant la pandémie de COVID-19.        

En vidéoconférence, Jayson Hilchie, de l’ALD, conclut qu’en dépit de la difficile période de pandémie, «les Canadiens trouvent des moyens d’être en contact et d’engager leur esprit de manière positive; ils sont à la recherche de joie et de divertissement (...) et que les joueurs reconnaissent le pouvoir du jeu et qu’ils s’engagent de plus en plus dans des expériences immersives et connectés que notre industrie a développées. Nous allons traverser cette période ensemble et les jeux vidéo continueront d’être à la fois un exutoire pour les gens, mais aussi un moyen important de les maintenir en contact avec leurs familles et leurs amis».

Autres données du sondage :  

  • la répartition hommes-femmes des joueurs adultes était de 50/50, soit la même qu'en 2018    
  • l'âge moyen des joueurs adultes au Canada est de 38 ans    
  • les appareils mobiles continuent d'être le principal moyen d'accès et de jeu pour les joueurs adultes, les consoles les dépassant comme les plus populaires auprès des enfants et des adolescents;    
  • c’est en Saskatchewan que l’on compte le plus grand nombre de joueur par habitant au pays, 68 % disent jouer régulièrement pour une moyenne de 10 h par semaine.    
  • les téléchargements numériques de jeux complets continuent de grimper alors que les achats au détail régressent;    
  • les jeux les plus populaires sont les jeux de mots et de patience;    
  • 40 % des joueurs adultes canadiens jouent à des jeux en ligne en solo, 40 % avec d'autres personnes en ligne, 20 % en ligne avec d'autres joueurs dans la salle et 30 % des joueurs adultes canadiens le font avec d'autres joueurs en ligne.        

Au Québec, l’étude estime à 57 % le nombre d’adultes qui s’amusent aux jeux vidéo, à 37 l’âge moyen et à 8 h par semaine le temps moyen passé à jouer. Chez la province voisine, les chiffres sont respectivement de 60 %, 40 ans et 9 h par semaine en Ontario.

Site Web : https://theesa.ca/fr/