/sports/hockey
Navigation

Centre Vidéotron: première défaite dans la bulle

Les Saguenéens se sont inclinés face aux Tigres de Victoriaville en prolongation

Christophe Farmer a compté son cinquième but de la saison, cumulant 10 points en sept matchs. Il est le meilleur pointeur des Sags.
Photo Roger Gagnon Christophe Farmer a compté son cinquième but de la saison, cumulant 10 points en sept matchs. Il est le meilleur pointeur des Sags.

Coup d'oeil sur cet article

Les Saguenéens de Chicoutimi ont retrouvé l’action dans l’environnement protégé à Québec, mercredi soir, contre les Tigres de Victoriaville. Les Tigres sont sortis vainqueurs du match en prolongation par la marque de 3-2.

La première période a été plus difficile pour les Sags, qui disputaient leur premier match à l’extérieur. Les Tigres ont rapidement pris les devants alors que Brooklyn Kalmikov a déjoué le gardien Alexis Shank d’un tir depuis un angle restreint. 

La capitaine des Bleuets a été chassé en fin de premier vingt pour avoir accroché. Cette visite au cachot a coûté cher à son équipe puisqu’elle a permis à la troupe de Carl Mallette de doubler son avance. 

Toutefois, Yanick Jean est fier de ses joueurs, eux qui n’avaient pas vu d’action depuis deux semaines. 

« Je m’attendais à pire. On s’est retrouvés dans une situation qui n’était pas facile avec le confinement, le peu de pratiques et les nouveaux joueurs », a souligné le pilote des Sags.

Deux buts rapides

L’équipe de Yanick Jean, qui souffrait du départ de Dawson Mercer et d’Hendrix Lapierre pour le camp d’Équipe Canada junior, ne s’est toutefois pas laissée abattre. 

Les Sags se sont finalement inscrits au pointage lors de la période médiane. Ils ont repris leur retard en marquant deux buts en moins de deux minutes. 

C’est d’abord Christophe Farmer qui a noirci la feuille de pointage, en marquant son cinquième filet de la saison, avant que Tristan Pelletier joue de chance. 

La rondelle qui venait du bâton incertain de Pelletier a finalement dévié sur le patin de Jérémy Michaud pour se diriger derrière le gardien Hurtubise.

Abramov joue les héros

Le match, qui était alors à l’avantage des Tigres, en est rapidement devenu un tout nouveau. 

Les Saguenéens, qui venaient de marquer à deux reprises, ont profité de quelques secondes avec l’avantage d’un homme sur la patinoire avant de retrouver le vestiaire avec le rythme du match entre les mains. 

La troupe de Yanick Jean avait le taux d’efficacité le plus élevé de la ligue en avantage numérique, avec 35,7 %, mais ils n’ont pu profiter de ce premier avantage d’un homme offert par les Tigres, qui ont mis de la pression sur les Sags en début de troisième tiers. 

Le reste de la troisième période s’est déroulé sans frivolités et le match s’est transporté en prolongation. Mikhail Abramov a finalement permis aux Tigres de remporter le match en temps supplémentaire.