/sports/hockey/remparts
Navigation

Thomas Sigouin brillant face aux Tigres

Le gardien des Remparts réalise 26 arrêts pour blanchir la formation de Victoriaville

Journaliste
Photo courtoisie, Jonathan Roy/LHJMQ Thomas Sigouin a été parfait samedi après-midi. Il s’est notamment signalé face à l’attaquant Brooklyn Kalmikov, lors de la première période.

Coup d'oeil sur cet article

Menés par le brio de Thomas Sigouin, les Remparts de Québec ont remporté un deuxième match en trois sorties depuis la reprise du jeu en environnement protégé, samedi, en blanchissant les Tigres de Victoriaville par la marque de 1 à 0.

• À lire aussi: L’Océanic devra aller plus au filet pour battre les Huskies

• À lire aussi: LHJMQ: les Mooseheads suspendent leurs activités

• À lire aussi: Une 200e victoire avec les Sags pour Yanick Jean

Le gardien de 20 ans des Diables rouges a été solide tout au long de la rencontre, mais son travail en première période a été un moment décisif puisque les Tigres ont montré plus de hargne lors du premier tiers, et ce, même si Québec est parvenu à sortir de ce premier tiers avec une avance de 1-0.

Sigouin s’est par la suite chargé du reste, aidé par plusieurs tirs bloqués de ses coéquipiers en troisième période, notamment en toute fin de match, alors que les Tigres évoluaient à 6 contre 4.

« On a fait du bon travail et les gars ont fait de plus beaux arrêts que moi durant les désavantages numériques, a mentionné Sigouin. Ils m’en ont sauvé une couple, surtout (Nicolas) Savoie, (Aapo) Siivonen et capitaine (Thomas) Caron en fin de match. »

Un leader

L’entraîneur Patrick Roy était satisfait de l’effort défensif de son équipe qui, avec un ratio de 19 en 19 cette saison, est la seule équipe toujours parfaite en situation d’infériorité numérique. Toutefois, il tenait à ce que le crédit revienne à son gardien.

« Thomas, ça va au-delà de la game. C’est un gars qui a du charisme et les gars l’aiment et veulent jouer et bloquer des tirs pour lui. On fait des activités à l’hôtel ou dans la chambre et on voit que c’est un leader dans l’équipe. Les gars l’admirent et ont confiance en lui. Il a fait de gros arrêts pour nous garder dans le match parce qu’en première période, on a commencé moyennement. »

Son vis-à-vis avec les Tigres, Carl Mallette, tirait la même conclusion.

« Thomas Sigouin a joué tout un match, a-t-il reconnu. On a manqué d’opportunisme, c’est sûr. Par contre, j’ai adoré l’engagement de l’équipe, on a joué un bon 60 minutes et on est sortis forts en première. L’intensité et l’implication physique étaient là ce soir. »

Fillion gagne des points

Outre Sigouin, Roy a aussi tenu à souligner le travail de Xavier Fillion, auteur du seul but du match. 

« Je suis très content pour lui et il commence à nous forcer la main pour qu’on lui en donne plus. Avec 36 secondes à faire au match, c’est lui qui a pris la mise au jeu et il l’a gagnée. Il a terminé le match 10 en 13 à ce chapitre. Il a connu un fort match. Ce soir, notre gardien de but et Xavier Fillion ont été les joueurs-clés pour nous. »

L’attaquant de 18 ans avouait quant à lui jouer avec confiance à l’heure actuelle.

« C’est le fun de marquer le but gagnant. On a bien joué et je suis content. De mon côté, je pense que je joue bien présentement. Patrick me fait plus confiance et il me donne un rôle en désavantage numérique. J’en profite quand j’embarque sur la patinoire », a mentionné celui qui compte un but et une passe en cinq parties cette saison. Les Remparts renoueront avec l’action lundi, 14 h, face aux Saguenéens de Chicoutimi.

Halifax aussi en pause

Par ailleurs, les Mooseheads d’Halifax ont annoncé avoir mis sur pause leurs activités en présentiel samedi après qu’un membre du personnel de l’équipe eut contracté la COVID-19. 

Après avoir été épargnées par le virus depuis le début de la saison, quatre des six équipes de cette section sont maintenant en pause forcée ; les Sea Dogs de Saint-Jean (cas), les Eagles du Cap-Breton (préventif) et les Wildcats de Moncton (région en zone orange) sont les autres.