/news/politics
Navigation

La Ville de Longueuil jugée seule responsable de l’abattage des cerfs

GEN-MANIFESTATION-CERFS
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Des échanges entre l’organisme Sauvetage Animal Rescue et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) ont révélé vendredi que la Ville de Longueuil serait la seule responsable de l’abattage des cerfs, selon l’opposition officielle.

• À lire aussi: Menaces contre la mairesse de Longueuil: la police épingle deux individus

• À lire aussi: Quinze cerfs seront abattus à Longueuil

• À lire aussi: Quinze chevreuils

Sauvetage Animal Rescue a ainsi indiqué dans un communiqué que le Ministère aurait affirmé n'avoir «rien à voir avec cette décision» et qu’il agit «depuis le début à titre de conseiller» dans ce dossier.

«Cette situation est de juridiction municipale et la Ville possède l’autorité nécessaire pour trancher ce dossier», ont également précisé les représentants du MFFP lors de l’échange.

Selon le parti d’opposition Longueuil Citoyen, la Ville aurait pourtant reporté toute la responsabilité de l’abattage des cerfs sur le MFFP lors de la dernière séance du conseil municipal, organisée le 17 novembre.

«C’est totalement déroutant que le Ministère et la Ville se renvoient ainsi la balle à minuit moins une. Après presque deux années complètes d’échanges réguliers entre le Ministère et la Ville de Longueuil sur la question des cerfs, je ne peux pas croire qu’il existe encore un tel flou entre les compétences de chacun», a notamment déploré dans un communiqué Colette Éthier, conseillère municipale du district LeMoyne de Jacques-Cartier.

Près de 15 cerfs doivent être abattus au parc Michel-Chartrand le 23 novembre prochain.

Une deuxième manifestation pour leur sauvetage a réuni une trentaine de personnes samedi après-midi devant l'hôtel de ville de Longueuil.