/lifestyle/health
Navigation

Comment Guy Bourgeois a perdu 75 livres

JM 1123 Santé Nutrition
Photo courtoisie Guy Bourgeois

Coup d'oeil sur cet article

Des histoires de perte de poids réussie à long terme, il y en a! Des hommes et des femmes qui démontrent que changer ses habitudes de vie, c’est gagnant! Cette semaine, je vais à la rencontre de Guy Bourgeois, conférencier d’expérience, auteur et animateur télé, qui raconte comment il a perdu 75 livres en reprenant le contrôle de son assiette. 

Guy, raconte-moi ce qui a été l’élément déclencheur pour entamer ta démarche de perte de poids.

En 2005, à l’approche de mes 50 ans, je portais alors un poids de 240 livres, ce qui est assez lourd pour ma taille (5 pieds 6). J’ai eu deux événements déclencheurs, le premier est le fait que mon père a fait un premier infarctus à 50 ans (il est mort à 66 ans après un 4e) et je craignais le même sort. Puis j’ai voulu une assurance-vie pour mes enfants et j’ai été refusé, après un test de tapis roulant. Ce fut un choc! J’ai décidé de me prendre en main!

<b>Avant</b>
Photo courtoisie
Avant

Quelle démarche as-tu alors adoptée?

J’avais une amie qui enseignait la diététique au cégep, il a suffi qu’elle me dise que, pour perdre une livre, je devais créer un déficit énergétique de 3500 calories pour que je débute avec cette approche. Je me suis mis à calculer les calories et à appliquer un régime de 1800 calories au quotidien. Ce régime m’a permis de perdre 75 livres en un an et demi. Lentement, mais sûrement...

<b>Après</b>
Photo courtoisie
Après

Comment ta famille a-t-elle vécu ce changement d’alimentation?

Ma femme, Myriam, m’a laissé débuter, puis au bout de deux mois, elle a aussi embarqué pour perdre à son tour 50 livres. Toute la famille a bénéficié de nos nouvelles habitudes de vie. Nous sommes passés de desserts deux fois par jour aux desserts occasionnels, tout un changement!


Quels sont les avantages les plus importants reliés à la perte de poids?

J’ai définitivement plus d’énergie, aussi moins de douleurs aux jambes, et je suis ravi d’avoir plus de choix en magasin pour mes vêtements. J’ai aussi plus confiance en moi et je suis fier d’avoir accompli quelque chose de difficile. 


Tu maintiens ton poids depuis 15 ans, quelle est la recette du succès?

Je suis motivé par le fait que j’allonge mon espérance de vie en maintenant un poids santé. Ce n’est pas mon apparence, mais bien l’aspect santé qui alimente mon choix au quotidien de bien manger. Je me souviens du temps où j’avais du mal à attacher mes souliers et quand je devais faire d’autres trous à ma ceinture, pas question que je retourne là!


Quel a été l’impact de la COVID sur tes habitudes alimentaires?

Le fait d’être plus à la maison a fait en sorte que nous avons cuisiné plus, je mange de meilleurs aliments, on cuisine des recettes moins riches. Je continue à surveiller mes portions et je ne mange jamais entre les repas. Comme conférencier, je voyageais beaucoup avant la COVID et les repas au sein des hôtels étaient plus lourds (de la soupe au dessert), à la maison je ne prends pas trois services. C’est beaucoup plus facile de rester sur la bonne voie.


Quelle est la clé de la persévérance?

C’est réglé dans ma tête, je sais que je vais maintenir mon poids santé pour le restant de mes jours. Dès que j’ai un excès, je dors mal et j’ai envie de retourner à mes habitudes rapidement.


Quel est ton péché mignon?

La crème glacée molle, j’aime vraiment cela. Je ne m’empêche pas d’en manger à l’occasion, mais ma femme et moi, on va plutôt opter pour les plus petits formats maintenant. 


Que dirais-tu à quelqu’un qui souhaite perdre plus de 50 livres?

D’abord, il faut cesser de penser que l’on peut perdre les livres accumulées rapidement. Ce n’est pas un sprint, c’est un marathon! Se donner un objectif réaliste et se laisser du temps pour l’atteindre sont deux musts. Il ne faut pas croire aux régimes miracles! 


Ça prend quoi pour réussir?

De la discipline, les gens ont de la discipline pour se lever le matin, aller au travail; pourquoi ils ne l’auraient pas pour faire les bons choix alimentaires? Il faut avoir un objectif clair et précis, ce qui est gage de succès. 


► Pour d’autres conseils: visitez isabellehuot.com