/sports/hockey
Navigation

L’Océanic s’incline encore par un but contre les Huskies

Carter Murchison, des Huskies, tente de déconcentrer le gardien de l’Océanic, Matthew Dunsmoor.
Photo Alexandre D’Astous Carter Murchison, des Huskies, tente de déconcentrer le gardien de l’Océanic, Matthew Dunsmoor.

Coup d'oeil sur cet article

Xavier Bouchard a brisé l’égalité de 2-2 en fin de match pour permettre aux Huskies de Rouyn-Noranda de l’emporter 3-2 sur l’Océanic de Rimouski, ce dimanche après-midi, au Colisée Financière Sun Life.

• À lire aussi: Une somme de 13 000 $ pour la carte recrue de Lafrenière

• À lire aussi: La COVID-19 s’invite chez Équipe Canada junior

Mathieu Gagnon et Alex Beaucage ont réalisé les autres buts des gagnants. La réplique est venue de Nathan Ouellet et de Ludovic Soucy. Blessé par une mise en échec douteuse de Jordan Côté en deuxième période, Zachary Bolduc n’est pas revenu au jeu par la suite. «C’est un coup du côté aveugle. Le clip sera envoyé à la Ligue. Avec l’absence de Coxhead en plus, on s’est retrouvé avec seulement deux joueurs de centre naturels. Je ne peux pas en demander plus aux gars. Nous sommes revenus à 2-2, mais nous avons perdu sur un but sur une mise au jeu avec des gars qui ne sont pas habitués à jouer dans ces situations», a commenté l’entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil. 

«Je suis content pour mon but, mais j’aurais aimé en donner plus à l’équipe. Je cherchais mes jambes en début de match. J’aurais voulu être plus intense», a mentionné Ludovic Soucy, qui était de retour après une absence d’une semaine.

Ouellet ouvre la marque

Serge Beausoleil avait mentionné, la veille, qu’il aimerait en voir plus de son capitaine et vétéran de 20 ans Nathan Ouellet. Ce dernier a répondu avec un gros but pour ouvrir la marque à la 7e minute de jeu sur une belle remise de Zachary Bolduc de l’arrière du filet. Utilisé comme attaquant, le défenseur Mathis Gauthier a frappé le poteau peu de temps après. Il formait le 4e trio avec un autre défenseur, Frédéric Brunet et Alexandre Lefebvre.  

Carter Murchison, des Huskies, tente de déconcentrer le gardien de l’Océanic, Matthew Dunsmoor.
Photo Alexandre D’Astous

Beaucage inscrit son 14e pour les Huskies

Contenu pendant sept périodes par l’Océanic, Alex Beaucage a marqué son 14e filet de la saison sur un tir parfait de l’enclave en début de deuxième période pour créer l’égalité 1-1. En milieu d’engagement, les Huskies ont profité d’un avantage numérique pour prendre les devants par l’entremise de Mathieu Gagnon sur des passes des deux Arsenault des Huskies, Donovan et Alexis. 

Carter Murchison, des Huskies, tente de déconcentrer le gardien de l’Océanic, Matthew Dunsmoor.
Photo Alexandre D’Astous

Ludovic Soucy a créé l’égalité 2-2 à la faveur d’un avantage numérique, en milieu de troisième période, aidé de Dumoulin et Paré. Xavier Bouchard a redonné les devants 3-2 aux Huskies d’un lancer de la ligne bleue avec de la circulation. 

En bref

L’Océanic était privé de son attaquant de 20 ans, Andrew Coxhead, en raison d’une blessure subie pendant le match de vendredi. Son poste à l’attaque était pourvu par le retour au jeu de Ludovic Soucy, tandis que le défenseur de Trois-Pistoles Anthony D’Amours renouait avec l’action comme joueur de 20 ans. Contrairement à ce que Serge Beausoleil avait indiqué la veille, c’est Matthew Dunsmoor qui était le gardien partant. Frédéryck Janvier est blessé pour 2 à 3 semaines, tandis que Brandon Casey et Alexander Gaudio ont été laissés de côté. Les Européens Adam Raska et Alex Lazarev manquent toujours à l’appel.

Mikaël Martel et Nathan Ouellet, de l’Océanic, menacent sur cette séquence en avantage numérique.
Photo Alexandre D’Astous
Mikaël Martel et Nathan Ouellet, de l’Océanic, menacent sur cette séquence en avantage numérique.