/qubradio
Navigation

Bras de fer avec les propriétaires: «un manque de respect envers les joueurs», juge Marc-Édouard Vlasic

Bras de fer avec les propriétaires: «un manque de respect envers les joueurs», juge Marc-Édouard Vlasic
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Quelques mois après la signature d’une nouvelle entente entre les joueurs et les propriétaires de la Ligue nationale de hockey (LNH), ces derniers exigent de nouveaux sacrifices financiers de leurs athlètes en prévision de la prochaine campagne. Aux yeux du défenseur Marc-Édouard Vlasic, c’est inacceptable.  

• À lire aussi: Marc Bergevin croit que la saison débutera en janvier

• À lire aussi: Les joueurs estiment avoir été trahis par la LNH

• À lire aussi: LNH : les joueurs devront accepter

«Quand deux parties signent une entente, l’entente est signée et les deux devraient la respecter, peu importe ce qui se passe, a-t-il affirmé lors de son passage au balado sportif de Jean-François Baril, sur QUB radio. Ça marche comme ça dans n’importe quelle business. Je trouve que c’est un manque de respect qu’ils reviennent sur cette entente quelques mois plus tard.»

En juillet, la LNH s’est entendue avec l’Association des joueurs sur une nouvelle convention collective qui devait assurer la paix jusqu’en 2026. Maintenant, les propriétaires demandent aux joueurs d'oublier 36% de leur salaire prévu pour la prochaine campagne en raison des impacts financiers de la pandémie.

«On perd déjà 30% de nos salaires, a précisé le Québécois. Je trouve qu’on en a déjà donné assez en juin. Notre propriétaire vaut 12 G$. Il n’est pas si dans la misère que ça. Seattle entre l’an prochain: les propriétaires vont se séparer 650 M$ [les frais d’expansion] sans que les joueurs touchent un sou de plus. Si c’était les joueurs qui en voulaient plus, ça ne passerait jamais.»

Bien que les joueurs n’ont pas établi de date limite pour s’entendre avec les propriétaires, ils sont conscients que s’ils souhaitent débuter la saison en janvier, le temps presse.

«C’est certain que ce serait idéal qu’on s’entende avant décembre pour que tout le monde revienne au bercail et se mette en quarantaine, estime Vlasic. Il reste beaucoup de préparation et peu de temps pour le faire.»

Le nouveau visage du CH

Le défenseur de 33 ans a également profité de son passage à QUB radio pour commenter les acquisitions de Marc Bergevin.

«Il a bien fait ça. Edmundson est un très bon défenseur défensif qui aidera à jouer contre les grosses équipes. Anderson se bat contre n’importe qui et en plus, c’est un marqueur. Toffoli, s’il joue avec un bon passeur, il va en scorer une vingtaine, peut-être même une trentaine. Comparativement à l’an dernier, ils se sont améliorés, ça, c’est sûr.»     

  • Écoutez l'entrevue intégrale de Marc-Édouard Vlasic dans le balado Avantage NumériQ:    

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions