/news/coronavirus
Navigation

Troisième vaccin prometteur

Le candidat d’AstraZeneca affiche une efficacité allant jusqu’à 90%

Coup d'oeil sur cet article

L’année 2020 semble vouloir se terminer sur une note d’espoir alors que, moins d’un an après le début de la pandémie de COVID-19, un troisième vaccin potentiel, celui d’AstraZeneca, affiche des taux d’efficacité encourageants, atteignant 90 % dans certains cas.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: Mortalité plus faible qu’au printemps

• À lire aussi: La courbe fléchit au Québec

AstraZeneca , dont on voit ici un laboratoire, est la troisième firme à annoncer un vaccin efficace contre la COVID-19.
Photo AFP
AstraZeneca , dont on voit ici un laboratoire, est la troisième firme à annoncer un vaccin efficace contre la COVID-19.

Selon des résultats intermédiaires dévoilés lundi, le candidat-vaccin d’AstraZeneca, qui fait équipe avec l’Université d’Oxford, au Royaume-Uni, réduit en moyenne de 70 % les chances de contracter le nouveau coronavirus.

Deux protocoles différents étaient étudiés. Dans un groupe de 8895 adultes qui ont reçu deux doses entières du vaccin à un mois d’intervalle, l’efficacité était plus modérée, s’établissant à 62 %.

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Mais dans une deuxième cohorte de 2741 individus, à qui on a commencé par inoculer une demi-dose, suivie un mois plus tard par une dose complète, l’efficacité a grimpé à 90 %.

« Hautement efficace »

Dans les deux cas, la différence était « statistiquement significative » avec un groupe de plus de 11 000 personnes qui ont reçu un placebo, faisant dire aux chercheurs que le vaccin est « hautement efficace » et qu’il a le potentiel de « sauver de nombreuses vies ».

Dans les essais cliniques menés au Royaume-Uni et au Brésil, aucun participant qui a reçu la substance active n’a dû être hospitalisé pour la COVID-19, et aucun incident grave mettant en cause la sécurité du vaccin n’a été confirmé, a souligné la compagnie pharmaceutique.

AstraZeneca a indiqué qu’elle préparerait « immédiatement » des soumissions pour approbation conditionnelle ou anticipée aux agences réglementaires dans le monde.

Pfizer et Moderna

Ce mois-ci, c’est le troisième laboratoire à annoncer une efficacité atteignant la barre de 90 %, après Pfizer et Moderna, qui ont évalué l’efficacité de leurs vaccins respectifs contre la COVID-19 à environ 95 %.

Le Canada a précommandé des doses à chacune de ces compagnies, notamment jusqu’à 20 millions de doses auprès d’AstraZeneca.

« Les résultats qui sortent en ce moment, d’un nombre assez important de différentes entreprises, nous permettent d’être encouragés, puis de nous dire qu’en 2021, on aura de bons outils pour contrôler la transmission du virus », a commenté Benoit Barbeau, professeur à l’UQAM et expert en virologie.

Benoit Barbeau.
Expert en virologie
Photo tirée du site web de l'UQAM
Benoit Barbeau. Expert en virologie

Technologie plus stable

Par rapport à ses concurrents, la proposition britannique a comme « gros avantage » de recourir à une technologie « beaucoup plus stable », remarque de son côté Christian Jacob, président de l’Association des microbiologistes du Québec.

Le vaccin d’AstraZeneca serait donc à la fois moins coûteux et plus facile à stocker, car ne nécessitant pas de congélateur spécialisé et pouvant être conservé plus longtemps dans des réfrigérateurs : au moins six mois pour celui-ci, contre cinq jours pour celui de Pfizer et un mois pour celui de Moderna.

Reste que l’efficacité annoncée de 90 % provient d’une sous-cohorte de quelques milliers de volontaires ; les résultats doivent donc être interprétés avec prudence, nuancent les experts consultés.

— Avec l’AFP

Le vaccin d’AstraZeneca

  • Développé en partenariat avec l’Université d’Oxford
  • Basé sur un vecteur viral : un virus commun et peu virulent sert de véhicule et contient une partie du coronavirus responsable de la COVID-19, activant le système immunitaire
  • Peut être conservé pendant au moins 6 mois entre 2 °C et 8 °C
  • Possibilité de 3 milliards de doses livrables en 2021
  • Vendu « à prix coûtant » durant la pandémie

Source : AstraZeneca

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres