/entertainment/music
Navigation

Foo Fighters au FEQ: «La foule était déchaînée»

Dans un documentaire, les membres des Foo Fighters se souviennent du concert sous la pluie au FEQ en 2015

Foo Fighters
Photo Renaud Philippe, courtoisie Festival d'été Dave Grohl lors du concert des Foo Fighters au FEQ, le 11 juillet 2015.

Coup d'oeil sur cet article

Le mythique concert de quatre chansons sous l’orage des Foo Fighters, lors du Festival d’été de Québec en 2015, sur les plaines d’Abraham, n’a pas seulement marqué les dizaines de milliers de spectateurs qui y ont assisté. Cette soirée occupe aussi une place de choix dans les souvenirs du groupe.

Dans un documentaire de vingt-cinq minutes sur les vingt-cinq ans des Foo Fighters qui a été mis en ligne, lundi, sur YouTube, Dave Grohl et les membres du groupe discutent pendant quelques minutes de ce concert en regardant des photos les montrant alors qu’ils combattaient la pluie et le vent. 

«C’était épouvantable», lance le batteur Taylor Hawkins en regardant une image où on voit les musiciens, notamment Dave Grohl qui était en béquilles en raison d’une jambe cassée, monter vers la scène. 

«J’ai mangé de la merde en montant cette rampe sur ces béquilles», dit Grohl. 

Un paratonnerre cool

Il se souvient de l’ambiance électrique qui régnait ce soir-là. 

«Je pouvais voir les éclairs derrière la foule. Vous vous souvenez à quel point la foule était déchaînée? Avant qu’on arrive, [ça scandait] "Foo Fighters". 70 000 personnes ou peu importe combien. Je me disais: maudit que ça va être un bon show. Et Pat [Smear, le guitariste] a dit: tant que l’orage ne frappe pas.» 

Le chanteur était assis sur un trône. «Le paratonnerre le plus cool du monde», blague-t-il. 

Malgré l’enfer dans lequel ils ont été plongés, les membres du groupe ont convenu, en voyant une image où Dave Grohl se bat contre la pluie sous le regard amusé de Smear, qu’ils avaient eu du plaisir. 

Grohl: «Rappelez-vous, c’était le fun. Personne ne pensait à prendre une pause.» 

Hawkins: «On sait qu’on n’arrête pas un show.» 

Grohl: «Fuck non. The show must go on. Sauf celui-là.»