/sports/opinion/columnists
Navigation

L’art de naturaliser

Coup d'oeil sur cet article

Parmi les nombreux amateurs ayant prélevé un cerf de Virginie au cours des dernières semaines, il y en a plusieurs qui voudront immortaliser leur trophée.

L’art de la taxidermie consiste à redonner l’apparence de vie à une bête inanimée et à la mettre en valeur.

Charlatans

Au fil des temps, de nombreux imposteurs se sont improvisés et prétendus être des spécialistes dans ce domaine. Si l’on recule dans le temps, on se servait littéralement de foin pour empailler les divers montages animaliers. Les résultats étaient souvent peu flatteurs. Ajoutez à cela que la pièce montée dépérissait rapidement.

De nos jours, il est facile de constater le travail d’un artiste en regardant ses réalisations sur internet. Malgré tout, il y a encore des similis pros « qui n’ont pas vraiment le tour » comme le dit si bien l’expression. Je pense à mon copain, Jean Durand, qui a prélevé un super beau chevreuil avec un panache massif arborant 10 pointes. Il a dépensé 500 $ pour le faire monter. Le buste était de toute beauté. Toutefois, contre toutes attentes, après moins de deux mois, les deux oreilles du cervidé ont frisé comme du chou. 

Un spécialiste

Pierre Gévry de Saint-Paul-d’Abbotsford, en Montérégie, exerce le métier de taxidermiste à temps plein depuis 1982. Cet artiste se démarque par la qualité de son travail. J’ai eu la chance d’admirer plusieurs de ses œuvres qui ne laissent personne indifférent.  

Pour vous donner une meilleure idée, sachez qu’il conçoit lui-même ses moules sur mesure. Il est aussi propriétaire d’une tannerie professionnelle qui assure la souplesse et la douceur désirée des peaux et des fourrures qu’il prépare pour sa clientèle. J’ai demandé à Pierre de me soumettre les diverses postures et présentations qu’il propose aux chasseurs qui lui confient leur précieux chevreuil trophée. 


► Pour en savoir plus sur le travail garanti de cet expert, composez le 450 379-9337 ou visitez le site www.taxidermie.net 

► Je vous invite à me suivre sur Facebook.