/sports/hockey
Navigation

La COVID-19 s’invite au camp d’entraînement à Red Deer

Deux joueurs ont reçu un résultat positif au test du coronavirus mardi après-midi

Coup d'oeil sur cet article

Le troisième match intraéquipe du camp de sélection d’Équipe Canada junior a été reporté, mardi, après que deux joueurs eurent subi des tests de COVID-19 positifs. Les activités de la formation canadienne ont été mises sur pause pour une durée indéterminée.

• À lire aussi: L’heure des décisions pour ÉCJ

L’identité des joueurs touchés n’a pas été dévoilée, mais Hockey Canada a assuré qu’ils avaient été placés en isolement à l’hôtel de l’équipe à Red Deer.

« Conformément aux protocoles de sécurité de Hockey Canada, tous les joueurs, entraîneurs et membres du personnel ont passé un test obligatoire de dépistage pour la COVID-19 à leur arrivée au camp. Au cours des dix derniers jours, ils ont continué d’en passer sur une base régulière. Par mesure de précaution, nous veillerons à ce que tous les joueurs et tous les membres du personnel passent un autre test avant de reprendre les activités du camp d’entraînement. Les autorités locales et provinciales compétentes en matière de santé ont été mises au courant de la situation, et nous allons continuer de travailler étroitement avec les services de santé de l’Alberta », a aussi spécifié la fédération canadienne de hockey, précisant qu’elle ne ferait pas de commentaires supplémentaires.

Quarantaine à prévoir

Il s’agit de la deuxième fois depuis le début du camp d’ÉCJ qu’on doit composer avec un cas de COVID-19. Samedi soir, Hockey Canada avait révélé qu’un membre du personnel de l’équipe avait reçu un test positif au virus et que ce dernier, ainsi que tous les gens qui avaient été en contact avec lui, dont l’entraîneur adjoint Michael Dyck ainsi que celui des gardiens de but Jason Labarbera, avaient été placés en isolement. 

Le processus sera le même dans le cas des deux joueurs atteints. La Santé publique de l’Alberta effectuera un traçage des gens avec qui les deux joueurs infectés ont été en contact et ces derniers devront par la suite être placés en quarantaine durant 14 jours.

Hockey Canada n’a d’ailleurs pas voulu mentionner si les deux joueurs en question avaient pris part à l’un ou l’autre des deux matchs intraéquipes du week-end dernier, mais le magazine Hockey News rapportait mardi que c’était le cas. 

Si cela s’avère, le nombre de joueurs placés en quarantaine pourrait être considérable, ce qui compliquerait la suite du camp de sélection.

Pas de coupes

Cinq joueurs n’ont pas participé aux deux premières rencontres : Xavier Simoneau, Ridly Greig, Alex Newhook, Dylan Holloway et Devon Levi. Simoneau et Greig sont arrivés en retard au camp ; le premier attendait son résultat de test de COVID-19, tandis que le second devait terminer sa quarantaine à la maison après avoir contracté la maladie.

Dans le cas de Newhook, de Levi et de Holloway, les trois représentants de la NCAA au camp s’entraînaient séparément depuis leur arrivée à Red Deer afin de compléter la quarantaine obligatoire pour tout voyageur qui arrive des États-Unis.

Pas besoin de dire qu’ÉCJ n’a pas procédé à sa première vague de retranchements mardi, comme c’était prévu au terme du troisième match Rouges contre Blancs. Le nombre de joueurs au camp de sélection demeure donc à 46.

Deux matchs sont prévus ce week-end contre les étoiles universitaires de USports, mais sa tenue dépendra de la suite des choses.

Pas de doute, l’année 2020 continue d’être fertile en rebondissements.