/news/coronavirus
Navigation

Les médecins appréhendent déjà le retour des Fêtes

Coup d'oeil sur cet article

Avec un nombre de contaminations qui risque de grimper au sortir du temps des Fêtes, les médecins craignent que tous les progrès réalisés pour rattraper le retard dans les hôpitaux soient gaspillés durant les mois fragiles de janvier et février. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

Le réseau de la santé du Québec tient bien le coup jusqu’à présent dans cette deuxième vague et se compare avantageusement aux autres pays, mais la situation demeure «précaire», a prévenu mardi la présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, la Dre Diane Francœur.

«Le Québec va très bien. Ici, présentement, s’il n’y avait pas Noël, on serait très heureux, mais on comprend que c’est difficile pour la population de continuer à faire des sacrifices», a-t-elle laissé entendre.

En France, illustre-t-elle, le nombre de consultations avec un médecin spécialiste a chuté de 50%. Au Québec, 80% des rendez-vous ont toujours lieu et, en cancérologie, on constate un retour à une quasi-normalité.

«Malheureusement, c’est un jeu de serpents et échelles. Si tout le monde se contamine dans le temps des Fêtes, aux mois de janvier et février, ça va prendre du temps avant qu’on s’en remette», croit la Dre Francœur.

Elle encourage donc les Québécois à poursuivre leurs efforts et, surtout, à redoubler de prudence durant la période des Fêtes.

«La fragilité du système, elle va être en janvier et février. Et avec le personnel qui est toujours très absent, il faut qu’on compose avec et on ne voudrait pas prendre de retard», dit-elle.

Plusieurs travailleurs de la santé devront d’ailleurs faire une croix sur les rassemblements familiaux durant les Fêtes, puisqu’ils ne seront pas en mesure de se placer en quarantaine. C’est le cas de la Dre Francœur.

«Dans ma situation personnelle, je travaille le 22 décembre de nuit, le 23 décembre de nuit, et je n’irai pas voir ma famille, parce que c’est trop dangereux, souligne-t-elle. La COVID n’entrera pas chez vous à moins que vous ouvriez la porte.»

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres