/entertainment/stage
Navigation

887 de Robert Lepage au Théâtre du Nouveau Monde en février

La pièce 887 de Robert Lepage
Photo d'archives, AFP La pièce 887 de Robert Lepage

Coup d'oeil sur cet article

Le Théâtre du Nouveau Monde présentera, cet hiver, trois laboratoires de création et de nouvelles représentations de 887 de Robert Lepage.

Les spectateurs pourront plonger, en webdiffusion, dans les coulisses de création des productions Le roman de monsieur de Molière (du 19 février au 7 mars), Abraham Lincoln va au théâtre (du 1er au 18 avril) et Le rêveur dans son bain (du 21 mai au 6 juin) qui seront présentées lors de la saison 2021-2022.

«On a été agréablement surpris de l’intérêt suscité pour le laboratoire Prélude à la nuit des rois où on invitait le public, cet automne, à entrer dans les coulisses de la création. Ce qui m’a amené à approcher les metteurs en scène des trois spectacles que l’on devait présenter avec cette idée de laboratoires», a expliqué Lorraine Pintal, directrice artistique du TNM, lors d’un entretien téléphonique.

Image promotionnelle avec Normand D'Amour pour Le rêveur dans son bain.
Photo courtoisie
Image promotionnelle avec Normand D'Amour pour Le rêveur dans son bain.

Le public, précise-t-elle, curieux, démontre beaucoup d’intérêt pour le processus de création entourant les spectacles.

«On convie les gens à entrer avec nous en salle de répétition avec les artistes et les artisans. Ces laboratoires sont plus que de simples lectures. C’est un avant-goût du spectacle. C’est bien excitant», a-t-elle fait savoir.

Ces laboratoires pourraient aussi être présentés devant un public limité si les salles obtiennent l’autorisation d’ouvrir leurs portes.

Image promotionnelle avec Jean-François Casabonne pour Le roman de monsieur de Molière.
Photo courtoisie
Image promotionnelle avec Jean-François Casabonne pour Le roman de monsieur de Molière.

Le laboratoire Le roman de monsieur de Molière lancera la saison Hiver 2021. Cette pièce raconte la passion de l’auteur russe Mikhaïl Boulgakov qui s’intéresse à la vie de Molière. 

Elle mettra en vedette Éric Robidoux dans le rôle de Molière, Jean-François Casabonne dans celui de Mikhaïl Boulgakov, Jean Marchand, Rachel Graton, Mylène St-Sauveur, Karine Gonthier-Hyndman et Jean-Philippe Perras.

Incertitude

Le TNM présentera aussi, du 16 au 28 février, une troisième série de représentations, devant public, de la pièce 887 de Robert Lepage. Des discussions sont dans l’air, pour peut-être les présenter en webdiffusion si les salles ne sont pas en mesure d’accueillir du public.

Lorraine Pintal est confiante, toutefois, de voir des gens au TNM en février. 

«Il y a toujours de l’incertitude sur ce qui va se passer après les fêtes. Nos spectacles vont débuter en février et ça nous donne une certaine marge de manoeuvre», a-t-elle laissé tomber.

Duceppe a aussi dévoilé, hier, une saison d’hiver constituée de deux oeuvres et cinq laboratoires de création.

Annulé la veille de la première, en octobre, King Dave reprendra l’affiche, le 12 janvier. Des supplémentaires ont été ajoutés le 20 janvier et les 3, 4 ,5 et 6 février.

L’amour est un dumpling, avec Nathalie Doummar, Simon Lacroix et Zhimei Zhang, suivra, à partir du 24 février et en vidéo sur demande en mars 2021.

Du côté des laboratoires de création, il y aura Le cas Nicolas Rioux, du 11 au 25 janvier, avec une représentation devant public le 25, et Manuel de la vie sauvage, du 23 mars au 27 mars, avec une représentation en salle le 27.

Les détails de la programmation Hiver 2021 du TNM et de Duceppe sont en ligne aux adresses tnm.qc.ca et duceppe.com.