/news/currentevents
Navigation

Accusée d'avoir partagé des photos dégradantes d'aînés vulnérables

Coup d'oeil sur cet article

Une préposée aux bénéficiaires qui a pris des photos de personnes âgées dans des situations peu enviables sur son lieu de travail et les a partagées sur les réseaux sociaux fait face à de lourdes accusations, à Sherbrooke.

Tricia Gauthier Gosselin, 28 ans, a notamment été accusée d'avoir enregistré et diffusé des images intimes sans le consentement des personnes.

La jeune femme travaillait pour une ressource familiale de Sherbrooke qui reçoit des patients lui ayant été adressés par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Estrie-CHUS.

L’accusée aurait pris des photos et des vidéos d’aînés handicapés qui se trouvaient dans des positions vulnérables. Elle aurait ensuite transmis ces images à des personnes qu’elle connaissait.

Gauthier Gosselin ne travaille plus pour la ressource puisque, depuis son arrestation, elle ne peut plus se trouver dans une résidence pour aînés ou en présence de personnes âgées.

Les gestes reprochés auraient été commis entre le 1er août et le 15 octobre derniers.

L’accusée doit revenir en cour le 11 février prochain.

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS a souligné que la suspecte ne travaille pas pour lui, mais que la ressource de type familial accueillait des résidents sous sa responsabilité.

«Nous sommes rassurés de savoir que cette personne n'a pas travaillé auprès d'usagers depuis son arrestation. Sachez que le CIUSSS de l'Estrie-CHUS a offert son soutien à la ressource, aux résidents ainsi qu'à leur famille», a mentionné le CIUSSS par courriel, en ajoutant attendre «avec impatience» les conclusions de cette affaire.