/sports/hockey
Navigation

L’Océanic amorce un voyage de trois matchs en quatre jours en Abitibi

L'attaquant de 19 ans, Mikaël Martel
Photo Alexandre D'Astous L'attaquant de 19 ans, Mikaël Martel

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | L’Océanic a quitté Rimouski très tôt mercredi matin pour un périple de 13 heures d’autobus en direction de Val-d’Or, en Abitibi, où la troupe de Serge Beausoleil amorce une séquence de trois matchs en quatre jours à Val-d’Or jeudi et vendredi et à Rouyn-Noranda dimanche.

«Au départ, ce devait être trois matchs à Val-d’Or, maintenant où doit aller à Rouyn dimanche, en plus ça nous éloigne, mais bon on va faire avec le calendrier qu’on a», a d’abord lancé Serge Beausoleil, qui sera privé de plusieurs attaquants importants pour ce voyage. 

Frédéryck Janvier, Andrew Coxhead et Zachary Bolduc sont tous tombés au combat dans les trois derniers matchs contre les Huskys. Ils seront tous trois absents en début de voyage. «Seul Coxhead pourrait revenir au jeu dimanche. Bolduc sera absent trois semaines à la suite d’un coup du côté aveugle. La séquence a été envoyée à la Ligue», a précisé le directeur-gérant et entraîneur-chef de la formation du Bas-Saint-Laurent. Une absence de trois semaines signifie un retour seulement après la pause des Fêtes, en janvier. 

Des défenseurs à l’attaque

Un autre attaquant est un cas douteux. Alexander Gaudio a eu la douleur de perdre son père au cours des derniers jours et son entraîneur ne sait pas s’il sera en mesure de rejoindre ses coéquipiers en Abitibi. «Logan Costenaro fera le voyage avec nous et peut-être aussi Xavier Ducharme. Nous allons assurément devoir utiliser encore des défenseurs comme attaquants», a précisé le coach. Mathis Gauthier et Frédéric Brunet ont bien fait sur le 4e trio dimanche dernier. On a également vu Philip Casault et Brandon Casey être utilisés comme attaquant en début de saison. 

Déjà privés des attaquants européens Adam Raska et Alex Lazarev, plusieurs attaquants sont tombés au combat depuis le début de la saison. Nathan Ouellet et Ludovic Soucy ont notamment fait des séjours sur la liste des blessés. 

Coxhead difficile à remplacer

Le centre de 20 ans, Andrew Coxhead, est difficile à remplacer, particulièrement au cercle des mises en jeu. En son absence, dimanche dernier, l’Océanic a gagné seulement 29 % des mises en jeu. «C’est le meilleur de toute la Ligue avec une réussite de 67%. Nous ne sommes pas habitués à courir après la rondelle comme ça», a mentionné Serge Beausoleil. 

Martel excité

Le robuste attaquant de 19 ans, Mikaël Martel, a hâte d’affronter les Foreurs. «C’est une bonne équipe, un peu comme les Huskies. Ça nous fait du bien de jouer contre d’autres formations que le Drakkar. Malgré les blessures, nous sommes capables de compétitionner avec toutes les équipes», a commenté celui qui se dit surpris de figurer dans les cinq meilleurs pointeurs de l’équipe. «Serge me fait confiance et je donne tout ce que j’ai. Je veux continuer de m’améliorer en possession de la rondelle, même si j’ai plus confiance qu’à mes débuts».