/sports/hockey
Navigation

Une autre fin décevante en prolongation pour les Sags

Une autre fin décevante en prolongation pour les Sags
Photo Roger Gagnon

Coup d'oeil sur cet article

Les Saguenéens de Chicoutimi ont repris l’action mercredi après-midi contre les Cataractes de Shawinigan.

Le match qui s’est terminé en prolongation a permis aux Cats de sortir vainqueurs du Centre Vidéotron par la marque de 3 à 2.

C’est Vincent Lévesque qui a ouvert la marque pour les hommes de Yanick Jean. Le joueur, qui a été invité à se joindre à l’alignement des Sags pour les matchs à l’intérieur de la bulle, a profité de l’absence de Dawson Mercer et Hendrix Lapierre pour enfiler son premier but en carrière dans la LHJMQ, avant que Samuel Houde double l’avance des siens. 

Lévesque s’est dit très reconnaissant de profiter d’autant de minutes de jeu avant d’avouer ne pas se mettre de pression. « Je venais jouer mon style de jeu et j’essaie d’amener le plus possible à l’équipe », a lancé le joueur de 19 ans.

Shank dominant 

Le cerbère des Bleuets n’a flanché qu’en début de troisième période. Avec son jeu blanc de lundi, Shank n’avait pas laissé le disque traverser la ligne des buts depuis un peu plus de 102 minutes. C’est Olivier Nadeau qui a déjoué le gardien des Sags après une superbe passe de Vasily Ponomarev, choix de deuxième ronde des Hurricanes de la Caroline lors du plus récent repêchage de la LNH.

Xavier Bourgeault est ensuite venu créer l’égalité dans le match, alors que les Cataractes profitaient d’un deux contre un que Shank n’a pu contrer, en milieu de période. Ce but a permis à la troupe Ron Choules, qui dominait le troisième tiers, de transporter le match en prolongation.

Courte prolongation

Lors des trente premières secondes, Bourgeois et Boudrias se sont échangé de belles chances de marquer. Boudrias a profité de plusieurs minutes de jeu lors du match après que les Sags aient perdu les services de Fredette, en fin de troisième période, à la suite d’un coup de bâton porté à son visage. 

C’est finalement Nadeau qui a marqué son deuxième du match pour permettre aux Cataractes de s’enfuir avec la victoire. « On vient mince plus rapidement avec l’absence des Lapierre et Mercer. La prolongation s’est fait pour les habiletés individuelles et on le voit, depuis le début, qu’on en a moins », a souligné Yanick Jean après la défaite.