/sports/baseball
Navigation

Walsh cède son poste de gérant des Diamants

Dominik Walsh
Photo d’archives Dominik Walsh, en 2017

Coup d'oeil sur cet article

Toute bonne chose a une fin, dit l’adage. Après quatre titres éliminatoires en sept ans à la barre des Diamants de Québec, le gérant Dominik Walsh a décidé de tourner la page sur un important chapitre de sa vie.

Walsh a annoncé jeudi qu’il quittait ses fonctions avec la formation de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ) pour consacrer plus de temps à sa famille : il est père de deux petites filles de 5 ans et 2 ans. Il conserve son poste au sein du programme sport-études des Canonniers de Québec, avec lesquels son rôle sera bonifié. 

« Je savais dans ma tête avant de commencer la dernière saison que c’était ma dernière. Avec la pandémie, j’ai été pendant trois mois sans arrêt avec mes filles. Du lundi au vendredi, j’ai eu du temps tellement précieux avec elles. Pour mieux équilibrer ma vie, je devais prendre cette décision. »

« C’est le temps qui a fait déclencher cette réflexion. Les Diamants, ça demande tellement de temps dans une vie, et mon travail numéro un demeure le sport-études. On arrivait dans des moments de l’année où je n’étais pas aussi présent que je devais l’être. Puis, les automnes étaient remplis de succès au baseball, mais ça amenait tellement de logistique sur le plan familial. En fin de compte, nos succès ont peut-être causé ce choix », a laissé tomber Walsh, serein avec sa décision. 

Une victoire en conclusion 

Si les souvenirs qui se sont forgés au fil des ans ne manquent pas dans l’esprit de l’homme de baseball de 35 ans, la victoire en séries cet automne au terme d’une saison disputée en pleine pandémie a un cachet encore plus spécial.

« C’est plus le fun de partir en champion, mais ce n’était pas prévu comme ça. Ma décision était claire depuis le printemps passé. Mais oui, après le dernier retrait le 27 septembre dernier, il y avait quelque chose de plus spécial en voyant les gars fêter pour la dernière fois », a reconnu Walsh.

Ce dernier se dit particulièrement fier d’avoir aidé les Diamants à se maintenir parmi les puissances du baseball junior saison après saison. Il a aussi remporté deux titres canadiens durant son passage.  

« On a toujours été constants et je suis presque aussi fier d’avoir fait six finales que d’avoir remporté quatre titres. On a prouvé qu’on n’était pas obligés d’être cycliques pour gagner et de passer deux ans dans la cave », a-t-il souligné. Ouvert à devenir conseiller auprès du club, Walsh a émis le souhait que son successeur provienne de la région de Québec.