/sports/hockey/remparts
Navigation

Remparts: une victoire en conclusion de la bulle

Les Remparts battent les Olympiques de Gatineau, mais la suite de la saison demeure incertaine

Remparts: une victoire en conclusion de la bulle
Photo COURTOISIE JONATHAN ROY, LHJMQ

Coup d'oeil sur cet article

Artisans de leur propre débandade, la veille, les Remparts de Québec ont conclu leur expérience dans l’environnement protégé de la LHJMQ sur une note positive en s’imposant par la marque de 2-1 sur les Olympiques de Gatineau, jeudi après-midi, au Centre Vidéotron.

• À lire aussi: La LHJMQ dans l’incertitude après la bulle

La formation de la Vieille Capitale termine donc ce sprint de six parties en 10 jours dans un contexte unique avec trois victoires (3-2-1), portant son total de points à 10 en huit sorties depuis l’ouverture de la campagne. Il reste à savoir maintenant quand elle aura l’occasion de remettre les patins lors d’un match. 

« On peut sortir la tête haute [...] Oui, c’est dur de jouer six matchs en 10 jours, mais on veut jouer au hockey. Être dans le néant comme avant, ça joue dans nos têtes, mais on va être prêt quand il faudra jouer », a noté le vétéran Pierrick Dubé.  

Les Remparts ont certes été moins spectaculaires offensivement que face aux Voltigeurs où ils avaient inscrit cinq buts, mais cette fois, la défensive et le gardien Thomas Sigouin se sont transformés contre la jeune formation de l’Outaouais qui aligne le défenseur Tristan Luneau, premier choix au dernier encan midget.

« Honnêtement, je suis toujours impressionné de voir comment les équipes sont capables de rebondir et c’est ce qu’on a fait. J’ai été très impressionné par la performance de l’équipe, j’ai adoré ce que j’ai vu et c’est dommage parce qu’on trouve toujours une manière de donner une chance à l’adversaire de revenir dans le match, ça a été plus compliqué en troisième », avouait le grand manitou des Diables rouges, Patrick Roy, au sujet d’un troisième tiers dominé 14-4 au chapitre des tirs par les Olympiques.

Édouard Cournoyer a ouvert la marque dès la troisième minute de jeu en déjouant son ancien coéquipier Emerik Despatie d’un tir à ras la glace. Puis, en troisième, Dubé a profité du cafouillage de Luneau en zone neutre pour déjouer le gardien gatinois.

Les hommes de Patrick Roy ont conclu leur séjour dans la bulle avec une victoire contre Gatineau, cumulant finalement une fiche de 3-2-1 après six parties.
Photo courtoisie, LHJMQ
Les hommes de Patrick Roy ont conclu leur séjour dans la bulle avec une victoire contre Gatineau, cumulant finalement une fiche de 3-2-1 après six parties.

Départ endiablé

« C’est un match que je voulais vraiment gagner. J’ai commencé avec un mauvais but, mais j’ai su me remettre avec de gros arrêts. J’avais un petit stress de jouer contre mon ancienne équipe. Ce n’est pas le résultat que je voulais, mais ça a quand même bien été », a signalé Despatie, 17 ans, qui avait été échangé par les Remparts lors des dernières assises. 

De l’autre côté de la glace, les Remparts avaient limité leurs adversaires à seulement six tirs après 40 minutes de jeu. Le seul but des Olympiques est survenu en avantage numérique à 10 :12 du troisième engagement. Québec reste au sommet du circuit pour son boulot à court d’un homme avec une efficacité de 91,2 % (31 en 34). 

« On a un bon système défensif que les gars appliquent super bien. Les gars se mettent devant les tirs, ils n’ont pas peur de payer le prix et ça fait la différence », a souligné Sigouin, qui est reparti avec la première étoile grâce à ses 19 arrêts.

« Lappy [Martin Laperrière] met beaucoup d’emphase là-dessus en pratique [...] On a de gros bonhommes qui plongent tête première devant les tirs. Ce sont les risques du métier, mais ça fait une grosse différence », a renchéri Dubé. 

En vitesse

Sonné par Maveric Lamoureux, des Voltigeurs, mercredi, l’attaquant des Remparts Hugo Audette a subi une commotion cérébrale et ratera au minimum les deux prochaines semaines d’activités sur la patinoire... À l’issue de cette séquence dans la bulle, les joueurs des Remparts seront en congé jusqu’à dimanche, après quoi ils recommenceront l’école lundi et l’entraînement mardi...