/investigations/polices
Navigation

Le chef mafieux Stefano Sollecito appelle pour ses cadeaux

Il demande notamment un souper au restaurant

Coup d'oeil sur cet article

Le chef mafieux Stefano Sollecito a été enregistré en train d’appeler au Casino de Montréal pour réclamer des privilèges et des cadeaux, lors de l’enquête Magot/Mastiff qui s’est déroulée entre 2013 et 2015.

• À lire aussi: Le tapis rouge pour le crime organisé au Casino

• À lire aussi: Loto-Québec refuse une entrevue sur le crime organisé 

Les policiers ont eu la surprise d’entendre le numéro 2 de la mafia montréalaise demander des soupers au restaurant, des chambres d’hôtel et une ronde de golf. Voici un résumé de trois appels faits au Casino par le leader mafieux. 

Stefano Sollecito est considéré comme l’un des leaders de la mafia montréalaise. Sur une photo prise lors d’une filature policière, on le voit avec le défunt parrain Vito Rizzuto, peu avant son décès, en 2013.
Photo courtoisie
Stefano Sollecito est considéré comme l’un des leaders de la mafia montréalaise. Sur une photo prise lors d’une filature policière, on le voit avec le défunt parrain Vito Rizzuto, peu avant son décès, en 2013.

  

  • Écoutez la chronique de Félix Séguin au micro de Richard Martineau sur QUB radio:   

UNE CHAMBRE D’HÔTEL À TREMBLANT  

Hôtel Quintessence à Mont-Tremblant
Photo d'archives
Hôtel Quintessence à Mont-Tremblant

- C’est monsieur Sollecito. 

- Oui.

- C’est pour réserver l’hôtel Quintessence pour la semaine prochaine à Tremblant.

- Quel type de chambre vous avez besoin ?

- Ben, une belle chambre. Je m’en vas avec ma femme.

- Juste vous deux, vous et votre femme ?

- Oui, on va aller au casino (de Tremblant) le soir.

- Voulez-vous chambre fumeur ou non-fumeur ?

- Non-fumeur... Essaye de m’avoir une belle chambre. C’est mon anniversaire de mariage.

Le préposé lui demande son numéro de carte de crédit

-... carte de crédit pour réserver. C’est pas gratuit ?

- Non, pas à Mont-Tremblant.

- Comment ça, pas à Mont-Tremblant ? C’est tout le temps gratuit. C’est pas la première fois qu’ils nous réservent des chambres, le Casino de Montréal.

- OK, à Mont-Tremblant. Laissez-moi voir ça avec eux autres et je vous reviens. Je vais voir ça avec eux autres. Si vous me dites que c’est Mont-Tremblant qui paye. Je vais arranger ça avec eux.

Écoutez l’analyse du journaliste et coauteur du livre Mafia Inc André Noël à QUB radio

UNE RONDE DE GOLF AU MIRAGE  

Photo d'archives, Ben Pelosse

- Service haute mise, (employé du casino) à l’appareil.

- Bonjour (nom de l’employé), c’est Stefano Sollecito, ça va ?

- C’est pour... Je veux jouer au Mirage, je vais te donner mon numéro (de carte privilège).

- Tu veux jouer au Mirage ? Ah, OK, pour le golf ?

- C’est ça.

Transfert de l’appel à un de ses collègues

- J’aimerais un foursome au Mirage.

- Vous réservez au Mirage, OK.

- Sur l’Arizona, vers deux heures si c’est possible.

Le responsable du Casino lui indique qu’il n’a pas de notes au dossier

- J’ai parlé avec (une employée) et la femme l’autre fois et pis ils m’ont dit si j’ai besoin de l’appeler. Un instant...

- Je vais prendre votre demande. Pour quelle heure et quel jour ?

- Pour aujourd’hui à deux heures.

Le préposé du Casino promet de rappeler pour confirmer après avoir parlé avec son superviseur. 

SOUPER AU RESTAURANT  

Dans la conversation avec l'employée, Stefano Sollecito indique que le Casino allait lui donner des billets pour les spectacles des chanteurs Pitbull (photo) et Enrique Iglesias.
Photo AFP
Dans la conversation avec l'employée, Stefano Sollecito indique que le Casino allait lui donner des billets pour les spectacles des chanteurs Pitbull (photo) et Enrique Iglesias.

- Service haute mise, (employée du casino) à l’appareil. 

- Oui, qui parle ?  

- C’est (nom de l’employée).

- Hey (employée), c’est Stefano.

- Quel est votre nom de famille ?

- Sollecito.

- Haaaa, monsieur Sollecito, toutes mes excuses ! 

- Que puis-je faire pour vous, monsieur Sollecito ?

- Écoutez, je viens manger avec six personnes.

- Six personnes, OK. À 19 h. Est-ce pour une occasion spéciale ?

- Pas vraiment, vous savez, c’est une sortie avec nos femmes.

- Et vous aimeriez, bien sûr, que nous vous offrions le repas ?

- Sans blague ! Si c’est possible, oui.

- (Rires) Je ne faisais que demander, vous savez !

- (Un employé) m’a dit que vous me donnez des billets pour Pitbull et Enrique Iglesias.

- OK, laissez-moi voir ça en même temps.

*Conversation traduite de l’anglais

Vous avez de l’information à ce sujet ?  

Vous pouvez nous écrire de façon confidentielle aux adresses suivantes