/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: les tests rapides finalement utilisés à partir de la mi-décembre

Le Dr Horacio Arruda a confirmé la nouvelle vendredi lors d’un passage au Saguenay

Horacio Arruda, directeur national de santé publique.
Photo Stevens Leblanc Horacio Arruda, directeur national de santé publique.

Coup d'oeil sur cet article

De passage au Saguenay, le Dr Arruda a confirmé que Québec allait finalement commencer l’utilisation à la mi-décembre des tests rapides envoyés par Ottawa.

• À lire aussi: COVID-19 au Québec: 1269 cas supplémentaires, 38 nouveaux décès

Ces 1,2 million de tests rapides avaient été remis à Québec par le fédéral à la fin octobre, mais ils étaient toujours remisés, écrivait Le Journal vendredi matin. Cette décision était d’ailleurs bien mal perçue par Ottawa, qui ne comprenait pas l’entêtement de Québec à repousser leur utilisation.

Les fameux tests seront finalement déployés au cours des prochaines semaines, notamment au Saguenay–Lac-Saint-Jean, où la situation demeure critique.

Analyses supplémentaires

«Les machines s’en viennent la semaine prochaine et on pense qu’à partir du 15 décembre, le test sera utilisé selon les indications recommandées par les experts», a indiqué le directeur national de santé publique, Horacio Arruda.

Quant aux raisons expliquant le délai d’un mois entre la réception et la confirmation de vendredi, le Dr Arruda est allé dans le même sens que le ministre Christian Dubé: des analyses supplémentaires devaient être menées, et ce, même si Santé Canada avait homologué les appareils.

«C’est pas parce qu’un test est homologué que, automatiquement, il atteint les standards qu’on veut avoir», a insisté le directeur de santé publique.

«Très fragile encore»

Quant à la situation au Saguenay–Lac-Saint-Jean, raison de son passage dans la région, le Dr Arruda a fait preuve d’un optimisme des plus prudents vendredi. Admettant une certaine stabilisation dans le nombre de cas, il a insisté sur la fragilité de la situation.

«Il faut vraiment diminuer les contacts pour se permettre cette période de quatre jours pour se rassembler en famille. [...] C’est très fragile encore, mais il y a de l’espoir», a souligné le Dr Arruda.

On compte 146 cas qui se sont ajoutés au bilan régional vendredi, tout comme 5 décès supplémentaires. Malgré un taux dépassant les 400 cas confirmés par 100 000 habitants, selon l’INSPQ, la Santé publique demeure persuadée que les Saguenéens fêteront aussi Noël.

Pour parvenir à réduire les ravages du virus d’ici là, Québec a confirmé l’envoi de deux médecins de la Santé publique pour appuyer le directeur régional dans la lutte.

À l’échelle de la province, ce sont 1269 nouveaux cas qui ont été enregistrés vendredi. Et 38 décès s’ajoutent au bilan, dont 9 dans les 24 dernières heures. 

Au chapitre des hospitalisations, celles-ci ont diminué de six, passant à 669. Quatre-vingt-dix personnes parmi celles-ci se trouvent aux soins intensifs.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres