/news/coronavirus
Navigation

Un décès parmi les religieuses

Coup d'oeil sur cet article

Une des membres de la Congrégation des Sœurs de la Charité de Québec, aux prises avec une éclosion majeure de COVID-19, est décédée des suites de la maladie.

• À lire aussi: La situation s’aggrave chez les Sœurs de la Charité

La triste nouvelle a été confirmée vendredi en après-midi par la Corporation des services Mallet, qui administre les services à la Maison généralice. 

La communauté religieuse se dit peinée de la situation.

« Nous sommes très attristés par le décès de l’une des sœurs. Nos pensées et prières se tournent vers sa famille à qui nous offrons nos plus sincères condoléances », a déclaré Sœur Monique Gervais, supérieure générale, par voie de communiqué.

Depuis le 18 novembre dernier, la Maison généralice des Sœurs de la Charité de Québec est aux prises avec une importante éclosion du virus. Après deux séries de dépistage massif, le bilan global en date du 27 novembre confirme deux nouveaux cas chez les membres du personnel, et aucun, chez les sœurs.

Pour l’heure, il y a donc 72 sœurs et 63 employés, pour un total de 135 personnes, qui luttent contre le virus.

Cette semaine, le président du conseil et administrateur principal à la Corporation de services Mallet, Jean M. Gagné, a lancé un cri du cœur pour obtenir des renforts, notamment en soins infirmiers, dans l’unité de soins. 

La demande a été entendue, mais pas suffisamment, se désole-t-il.

« Nous en avons une, peut-être deux de plus ici et là, mais pas suffisamment pour répondre à la demande, indique M. Gagné. Ce n’est pas facile d’avoir des ressources et ça reste toujours difficile. »

Il indique que toutes les ressources disponibles sont les bienvenues.

Une équipe du CIUSSS est toujours sur place pour soutenir les employés qui travaillent auprès des sœurs.

« Elle y sera tant que le besoin sera présent », précise Annie Ouellet, porte-parole au CIUSSS de la Capitale-Nationale.

En attente de l’enquête

Par ailleurs, Jean M. Gagné indique qu’il n’a toujours pas de nouvelle de l’enquête épidémiologique, qui permettra de connaître la source de l’éclosion. Il confirme qu’elle est contenue à l’infirmerie. En ce moment, 170 sœurs sont installées dans l’unité de soins, où 72 d’entre elles luttent contre le virus.

« Il y a des sœurs qui sont négatives au dépistage, mais qui sont sur les unités chaudes, donc elles subissent le sort d’être dans une unité chaude et les impacts que cela a avec les ressources humaines », se désole M. Gagné.

Il assure toutefois qu’elles gardent le moral autant que possible.

« C’est certain que c’est une situation éprouvante, mais ça va bien. Elles ont une capacité de résilience que la population en général n’a peut-être pas. Elles vivent dans la prière, s’entraident, se donnent des conseils et se parlent entre elles », termine-t-il.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres