/sports/hockey/canadiens
Navigation

Larry Carrière ne fait plus partie de l’organisation du CH

Larry Carrière ne fait plus partie de l’organisation du CH
Photo d'archives Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Le directeur du personnel des joueurs du Rocket de Laval Larry Carrière et le Canadien de Montréal ont décidé de mettre fin à leur relation de travail.

C’est ce que l’homme de 68 ans a indiqué au quotidien Montreal Gazette vendredi.

Après avoir été contraint à l’inactivité en raison de la pandémie de COVID-19, il a choisi de prendre une pause dans sa carrière.

«J’ai voyagé toute ma vie et maintenant, avec huit mois de congé forcé et bien reposé, je peux prendre du recul avec ma femme, Sue, et voir ce que nous voulons faire de nos vies, a affirmé le dirigeant. Je ne dis pas que je prends ma retraite, je veux juste explorer mes options.»

Carrière s’était joint au CH en juillet 2010 à titre de directeur général adjoint. Il a également été l’un des adjoints de Randy Cunneyworth lors d’une partie de la saison 2011-2012. En 2017, il a obtenu le poste de DG du Rocket, le club-école du Canadien dans la Ligue américaine.

Avant de se joindre à la Sainte-Flanelle, le natif de la métropole québécoise a occupé plusieurs postes chez les Capitals de Washington et les Sabres de Buffalo.

Dans les années 1970, Carrière a également évolué dans la Ligue nationale de hockey (LNH) comme joueur. En 366 rencontres avec les Sabres, les Flames d’Atlanta, les Canucks de Vancouver, les Kings de Los Angeles et les Maple Leafs de Toronto, l’ancien défenseur a amassé 16 buts et 74 mentions d’aide pour 90 points.

«J’ai passé 42 ans dans la LNH, sept en tant que joueur, 20 à Buffalo comme dépisteur et gestionnaire, 5 à Washington et 10 à Montréal. Ce fut une longue carrière dans quelque chose que j’ai eu la chance d’atteindre, après y avoir rêvé lorsque j’étais enfant et que je grandissais dans Parc-Extension et dans Saint-Laurent», a analysé Carrière.