/opinion/columnists
Navigation

Le terrain est tout

Coup d'oeil sur cet article

Le Dr Béchamp, un biologiste français contemporain de Louis Pasteur, affirmait que « Le microbe n’est rien. Le terrain est tout ». Pasteur lui-même lui avait donné raison. Aujourd’hui, les vertus d’une alimentation saine accompagnée d’exercices physiques sont largement documentées.

Face à la COVID-19, les mesures d’hygiène sont importantes pour minimiser la probabilité de contracter le virus. Mais, dans l’éventualité où il se faufilerait dans l’organisme, il est nécessaire, sinon vital qu’il soit accueilli par une armée d’anticorps impitoyables. On sait d’ailleurs que les personnes immunodéprimées sont plus à risque que celles en bonne santé. 

Restrictions

Depuis le début de la pandémie, nous avons droit à des points de presse quotidiens de M. Legault, flanqué de M. Arruda et d’autres ministres. Et presque chaque jour, les Québécois ont assisté à l’inflation des restrictions et des normes tatillonnes souvent incohérentes entre elles. 

Pour vaincre le virus, les autorités n’hésitent pas à détailler nos vies. On nous dit à quel moment on peut recevoir et combien d’invités, et que si mamie vient souper, elle doit rester en retrait. Quant aux moments d’intimité, c’est Teresa Tam qui s’est chargée de prodiguer ses « édifiants » conseils.

Par contre, jamais un mot sur les bons réflexes à développer pour renforcer notre système immunitaire. C’est pourtant essentiel, non ?

Selon diverses sources, il faudrait consommer plus de vitamine C, de vitamine D, de prébiotiques, de probiotiques, d’aliments fermentés, ou encore du vinaigre de cidre. Les informations qui circulent sont si nombreuses qu’il est difficile pour le profane de distinguer le vrai du faux. 

Micromanagement

Le ministère de la Santé a pour mission de « maintenir, améliorer et restaurer la santé des Québécois ». Jusqu’ici, il s’est adonné au micromanagement des comportements. Il a fait la police. 

Peut-être devrait-il finalement jouer son rôle et prodiguer de vrais conseils médicaux sur la manière de créer un terrain hostile au virus !