/sports/football
Navigation

Catherine Raîche rêve à un poste de DG dans la NFL

PRODAY-MARC-ANTOINE-DEQUOY
Photo d'archives, Agence QMI Catherine Raîche est coordonnatrice des opérations football et du personnel avec les Eagles de Philadelphie.

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir fait ses débuts dans le monde du football avec les Alouettes il y a quelques années, la Québécoise Catherine Raîche travaille maintenant avec les Eagles de Philadelphie, dans la NFL, et son ascension ne fait que commencer, si l’on se fie à ses ambitions. 

• À lire aussi: Bergevin, Maciocia et Gilmore y croient

• À lire aussi: Danièle Sauvageau aurait aimé avoir une chance

• À lire aussi: L’avenir est féminin

• À lire aussi: Encore Beaucoup de travail à faire

• À lire aussi: 58 femmes à l’avant-scène du sport professionnel

« Je n’ai jamais caché que c’était ça mon objectif : être responsable d’une équipe, lance ainsi Raîche lorsqu’on lui demande si elle rêve de devenir un jour directrice générale d’un club de la NFL. Je suis ouverte aux opportunités. Je ne me ferme aucune porte, que ce soit dans la Ligue canadienne de
football ou la NFL. » 

À Philadelphie, Raîche porte le titre de coordonnatrice des opérations football et du personnel. Ce poste hybride a d’ailleurs été créé à son arrivée avec les Eagles, en juillet 2019, ce qui lui permet de toucher à plusieurs sphères, dont le recrutement, le développement des joueurs et la gestion des contrats. 

« J’apprécie mon rôle ici avec les Eagles, explique la seule Québécoise à l’emploi d’une équipe de la NFL. Et dans les circonstances, avec la pandémie, je me considère chanceuse d’avoir un emploi présentement [dans le monde du sport professionnel]. J’aime le fait qu’il y ait une diversité dans mes tâches. Je touche à différents départements et c’est une très belle expérience. Je suis choyée de pouvoir acquérir autant de connaissances. » 

Traverser la frontière 

Bien avant de s’inspirer de Kim Ng, devenue directrice générale d’un club du baseball majeur plus tôt cette année avec les Marlins, Raîche s’est intéressée à la carrière de Dawn Aponte, qui a longtemps œuvré avec les Dolphins de Miami (2010 à 2016) avant d’être embauché dans les bureaux de la NFL. 

Traçant son propre chemin, Raîche a pour sa part reçu l’appel tant attendu des Eagles après avoir fait le saut aux États-Unis aux côtés de l’entraîneur Marc Trestman dans la région de Tampa Bay, dans l’éphémère aventure de la XFL. 

« Mon but, c’était d’aller aux États-Unis pour ultimement aller dans la NFL, résume-t-elle à propos de ce détour curieux, mais nécessaire pour la suite de sa carrière. C’était une bonne première opportunité pour moi de traverser la frontière. »

Merci à Jim Popp ! 

Déjà, avant même son saut dans la NFL, le parcours de Raîche était impressionnant. Diplômée en droit de l’Université de Sherbrooke et admise au Barreau du Québec, elle a travaillé pour la firme montréalaise d’avocats Gascon & Associés pendant trois ans. Passionnée de football, elle songeait alors à devenir agente de joueurs, mais elle voyait parallèlement les opportunités de gravir les échelons dans les bureaux d’une équipe. 

Non sans un peu de travail « pro bono » avec les Alouettes au départ, le directeur général Jim Popp lui a finalement offert son premier contrat à temps plein dans le football professionnel en 2016. D’abord coordonnatrice de l’administration football pour le club montréalais, elle est rapidement devenue directrice générale adjointe. Raîche a ensuite retrouvé Popp et connu Trestman chez les Argonauts de Toronto. Le reste appartient à l’histoire, une histoire qui semble loin d’être terminée.