/world/usa
Navigation

COVID-19: Mise en place d'un couvre-feu à San Francisco

Coup d'oeil sur cet article

La ville américaine de San Francisco a annoncé la mise en place d’un couvre-feu et d’autres restrictions à partir de lundi en raison d’une recrudescence des cas de coronavirus. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

Les commerces non essentiels seront fermés et les rassemblements interdits de 22h jusqu’à 5h du matin, une mesure qui restera en vigueur jusqu’au 21 décembre, a annoncé samedi la mairesse, London Breed.

Aussi, certains commerces dont l’activité se déroule en espace fermé sont-ils obligés de réduire le nombre de clients voire de fermer à partir de dimanche après-midi, a ajouté le maire.

Le comté de San Mateo, près de San Francisco, est lui aussi concerné par les mesures.

«Je ne sais pas comment être plus direct. Ce sont les temps les plus dangereux que nous affrontons pendant cette pandémie», a écrit Mme Breed sur Twitter. «Ne voyagez pas et ne vous rassemblez pas. Nous devons contrôler ça et ne pouvons pas laisser les choses continuer à ce rythme».

Après avoir fermé ses bars et restaurants mercredi, Los Angeles a adopté, vendredi, une série de restrictions valables jusqu’au 20 décembre. La plupart des rassemblements publics et privés sont ainsi interdits pour trois semaines. Ces mesures ne concernent pas les offices religieux et les manifestations.

La Californie a imposé, la semaine dernière, le couvre-feu sur la majeure partie de son territoire, mais San Francisco n’avait pas été concerné.

Les États-Unis comptent 13 millions de cas de COVID-19, pour près de 265 000 décès, les bilans les plus lourds dans le monde.