/news/society
Navigation

Des covidiots veulent envahir des commerces

Ils ont récemment mené des actions dans une épicerie de Limoilou et dans un centre commercial de Rosemère

FD-Manif^Parlement anti mesures etc. Masques...
Photo Guy Martel Un convoi de véhicules, dont plusieurs avaient été peints de slogans, a roulé sur l’autoroute 20 jusqu’à l’Assemblée nationale, où les manifestants se sont fait entendre samedi après-midi.

Coup d'oeil sur cet article

Des « cellules » indépendantes d’antimasques se forment progressivement dans l’ensemble de la province afin de créer des rassemblements de groupe dans les commerces.

• À lire aussi: Rassemblement antimasque: contre le masque et agente de la paix

• À lire aussi: Covidiots dans un centre d’achats

• À lire aussi: Amendes salées pour l'organisatrice du party de covidiots dans un centre commercial

Un réseau citoyen d’activistes contre les mesures sanitaires, créé par Stéphane Thibault, un camionneur de la région de Montréal, a vu le jour depuis plus de deux semaines sur un réseau social. 

M. Thibault souhaite rassembler des contestataires de mêmes municipalités dans des groupes indépendants. Ceux-ci pourront par la suite s’organiser et entrer simultanément dans des magasins sans leur couvre-visage. 

Dans une vidéo publiée vendredi, le mouvement dit compter plus de 500 membres, dont 45 à Québec et 52 à Montréal. 

FD-Manif^Parlement anti mesures etc. Masques...
Photo Guy Martel

Événements à venir

Le réseau de M. Thibault organise également deux événements de désobéissance civile prochainement. 

Il invite publiquement leurs adeptes à faire les courses sans masque dans une épicerie de Sainte-Thérèse tous les premiers samedis du mois et à participer à un party du jour de l'An. 

Pour un des spécialistes des coronavirus à l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), ces exemples de contestataires sont plus « frustrants ». 

L’expert Pierre Talbot est déçu de « constater qu’on ne pourra pas les convaincre de la validité du message ». 

Mais il n’est pas dérangé de devoir répéter les raisons publiques derrière les mesures du gouvernement. L’utilité du masque est « basée sur la science », rappelle-t-il, en s’inquiétant que des rassemblements antimasques puissent introduire le virus chez des personnes vulnérables. 

Convoi

D’ailleurs, plusieurs contestataires se sont fait entendre au Québec dans le cadre du « Convoi de l'union pour la liberté ». 

Cette manifestation motorisée sur les axes autoroutiers a convergé vers la colline Parlementaire samedi après-midi. Des centaines d’opposants aux mesures sanitaires se sont regroupés côte à côte et sans masques devant l’Assemblée nationale à Québec. 

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a indiqué avoir remis 34 constats d’infraction pour non-respect des mesures sanitaires en vigueur, mais n’a procédé à aucune arrestation.

Les manifestants étaient partis en matinée des quatre coins de la province.