/news/consumer
Navigation

Shopify pulvérise ses chiffres de l’an passé pour le Vendredi fou

Coup d'oeil sur cet article

Le géant canadien de la vente en ligne Shopify a annoncé des ventes records sur sa plateforme à l’occasion du Vendredi fou: l’entreprise a annoncé samedi matin avoir procédé à des ventes totalisant 3,1 milliards $ en 24 heures. 

Selon les dires de l’entreprise basée à Ottawa, il s’agit d’une augmentation de 75% par rapport au Vendredi fou de l’année dernière.

New York, Londres et Los Angeles sont les villes qui ont représenté le plus grand nombre de ventes sur la plateforme. Au niveau des pays, ce sont les États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada qui ont affiché le plus grand nombre de transactions.

Shopify a aussi relevé que 67% de ses ventes ont été faites à partir d’un téléphone portable, contre 33% à partir d’ordinateurs.

La moyenne des paniers a atteint 117,84$, les vêtements et les produits de beauté arrivant en tête des articles les plus populaires.

Comme toute autre entreprise spécialisée dans la vente en ligne, Shopify, fondée en 2006, a connu une accélération de sa croissance depuis le début de la pandémie de COVID-19.

À titre d’exemple, le titre de Shopify valait 437,50$ (CAN) le 29 novembre 2019. Aujourd’hui, celui-ci est à 1343,88$ (CAN), soit plus du triple.

Shopify est une plateforme qui permet aussi bien aux micro-entrepreneurs qu’aux entreprises bien établies de bâtir une plateforme web à partir de laquelle leurs produits peuvent être vendus directement aux consommateurs.