/news/education
Navigation

La ministre McCann demande aux étudiants de faire preuve de patience

Coup d'oeil sur cet article

La ministre de l'Enseignement supérieur, Danielle McCann, s'est montrée sensible aux difficultés rencontrées par les étudiants face à la pandémie, mais les a appelés à faire preuve de patience en vue de la session d'hiver.

«Je suis d'accord que c'est difficile. Ce n'est vraiment pas facile. C'est une situation vraiment exceptionnelle et j'"empathise" beaucoup avec les étudiants», a assuré la ministre à TVA Nouvelles, mardi.

Celle-ci réagissait à une lettre ouverte publiée dans la section «Faites la différence» du Journal de Montréal par Aurélie Christina Pierre, une étudiante de 2e année aux HEC Montréal qui juge que les étudiants du cégep et de l'université sont les grands oubliés de la pandémie. Celle-ci réclame que des ajustements soient apportés pour permettre aux étudiants de retrouver un semblant de vie étudiante normale, alors que les classes se donnent majoritairement à distance cet automne.

«Il y a de la lumière au bout du tunnel. Je pense qu'en 2021, ça va se rétablir», a commenté Danielle McCann, qui n'entrevoit cependant pas de changements sur le fonctionnement des institutions à court terme.

«On ne peut pas avancer ce genre de changement. Comme vous le voyez, la tendance [du nombre de cas de COVID-19] est ou sur un plateau ou élevé», a rappelé la ministre.

«On ne sait pas ce que l'avenir nous réserve pour l'hiver [...] Si la situation s'améliore, évidemment que la santé publique va tout réviser», a-t-elle poursuivi, avant d'ajouter qu'elle ne «veut pas donner de faux espoirs», aux étudiants.

La ministre a rappelé que des fonds sont disponibles pour aider les jeunes aux prises avec des problèmes de santé mentale liés à la pandémie. Elle a aussi souligné que des jeunes ont mis sur pied des groupes d'entraide pour s'épauler.

«Il faut vraiment, en quelque part, trouver des solutions temporaires, mais il va falloir passer au travers ensemble», a affirmé l'ex-ministre de la Santé.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.