/sports/soccer
Navigation

Le Toronto FC perd son entraîneur-chef

Le Toronto FC perd son entraîneur-chef
Martin Chevalier / JdeM

Coup d'oeil sur cet article

L’instructeur-chef et directeur technique du Toronto FC, Greg Vanney, a remis sa démission, a annoncé l’organisation ontarienne, mardi avant-midi.

Ce départ est survenu quelques jours après que le TFC eut plié l’échine devant le Nashville SC au premier tour éliminatoire de la Major League Soccer (MLS). Malgré ce dénouement décevant, l’homme de 46 ans n’a pas à rougir de son bilan dans la Ville Reine. Ayant pris les rênes comme entraîneur-chef le 31 août 2014, il a permis au club d’obtenir la première coupe MLS de son histoire en 2017, menant celui-ci à trois participations à la finale du circuit Garber au total. De plus, Vanney a aidé le TFC à décrocher trois titres au Championnat canadien.

«Je reconnais que je fus extrêmement chanceux de travailler avec l’un des meilleurs groupes de propriétaires du sport, a-t-il déclaré par voie de communiqué en remerciant les dirigeants de Maple Leaf Sports & Entertainment. Merci à Bill [Manning] et Ali [Curtis] pour leur soutien et leur leadership, mais surtout, pour les relations qu’ils ont développées au fil des ans», a-t-il ajouté au sujet du président et du directeur général de l’organisation.

«Je veux remercier aussi tout le personnel et les joueurs pour les expériences incroyables que nous avons partagées durant ce parcours. Je serai reconnaissant à votre égard pour toujours. Et merci aux partisans du TFC. Vous êtes formidables et les souvenirs de nos plus grandes soirées ensemble seront chéris.»

Pilote de qualité

N’ayant pas précisé les raisons exactes de sa décision, Vanney quitte le navire des Reds avec en poche la distinction de l’entraîneur par excellence de la MLS en 2017. L’équipe a déjà précisé être à la recherche de son successeur, ce qui ne l’a pas empêchée de lui envoyer plusieurs fleurs à l’annonce de son départ.

«Il a pris le relais comme instructeur-chef au moment où ce club n’avait jamais participé aux séries et l’a transformé en formation championne de la MLS, a déclaré Manning. Plus encore, c’est un homme de famille et de caractère. Sa dynastie ici à Toronto restera vivante.»

«Durant le temps que j’ai passé avec Greg, j’ai été impressionné par ses connaissances du soccer, sa passion de l’enseignement et son habileté à interagir avec les joueurs, a émis Curtis. Il nous a permis d’atteindre la finale l’an passé et de batailler pour le Supporters’ Shield jusqu’à la dernière semaine du calendrier régulier cette année, malgré plusieurs obstacles. Cela montre quel type d’entraîneur, d’homme et d’ami il représente.»

En 2020, Toronto a pris le deuxième rang de l’Association de l’Est avec une fiche de 13-5-5 bonne pour 44 points.