/world/usa
Navigation

Plus de 2500 morts en 24 heures aux États-Unis, un sommet depuis fin avril

Coup d'oeil sur cet article

Les États-Unis, qui font face à une flambée de l’épidémie depuis plusieurs semaines, ont déploré mardi plus de 2500 morts du coronavirus en 24 heures, un sommet depuis fin avril, selon les données de l’université Johns Hopkins, qui font référence. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: Professionnels de santé et résidences pour aînés prioritaires aux États-Unis

• À lire aussi: Des chercheurs américains travaillent sur un vaporisateur nasal contre la COVID-19

Le pays a dans le même temps enregistré plus de 180 000 nouveaux cas de COVID-19, selon un relevé effectué à 20h30 par l’AFP des chiffres de l’université, actualisés en continu.

La dernière fois que le nombre de morts quotidiens avait dépassé celui enregistré mardi, qui s’élève à 2562 décès, remonte à fin avril, au plus fort de la première vague de l’épidémie, qui n’est jamais vraiment retombée dans le pays.

Le nombre de personnes hospitalisées a, lui, atteint les 99 000 mardi, un record depuis le début de la pandémie, selon le COVID Tracking Project. La situation est particulièrement préoccupante dans plusieurs États du Midwest, comme l’Indiana ou le Dakota du Sud.

Quelques jours après Thanksgiving, les experts craignent que les voyages effectués par des millions d’Américains pour fêter cette grande fête familiale avec leurs proches ne provoquent «une flambée s’ajout[ant] à la flambée», selon les mots du très respecté Dr Anthony Fauci.

Le nombre de nouvelles contaminations se maintient pour le moment à un niveau similaire – très élevé – à celui enregistré ces dernières semaines.

La barre des 2000 morts en une journée, qui était régulièrement franchie au printemps, l’a, elle, de nouveau été plusieurs fois depuis environ deux semaines.

Les États-Unis, qui sont le pays le plus touché par la pandémie en chiffres absolus, enregistrent au total plus de 13,7 millions de cas, et 270 450 morts.