/sports/football
Navigation

Des offres fort intéressantes plus rapidement que prévu pour Kenzy Paul

Receveur depuis ses débuts au football, Kenzy Paul évolue maintenant comme demi de coin. Ce changement est vu d’un bon œil par plusieurs équipes de la NCAA.
Photo Courtoisie, McCallie School Receveur depuis ses débuts au football, Kenzy Paul évolue maintenant comme demi de coin. Ce changement est vu d’un bon œil par plusieurs équipes de la NCAA.

Coup d'oeil sur cet article

Kenzy Paul n’a pas tardé à attirer les regards à sa première saison dans une école préparatoire américaine.

Receveur étoile avec les Dynamiques du Collège Charles-Lemoyne et recruté par de nombreuses équipes collégiales, Paul a plutôt opté pour le Tornado Blue de McCallie School, école secondaire privée catholique réservée aux garçons située à Chattanooga, au Tennessee.

Un total de sept programmes de la NCCA Division 1 lui ont déjà offert une bourse d’études en prévision de la saison 2022, dont certaines grosses grosses pointures. Duke, Tennessee, Michigan State, Toledo, Indiana, Ole Miss et Tulane sont prêts à l’accueillir. «Je suis surpris d’avoir autant d’intérêt aussi vite que ça, a souligné Paul, qui a dominé le circuit juvénile Division 1 en 2019 avec des gains de 703 verges. Ole Miss et le SEC, c’est vraiment gros. Je pensais susciter de l’intérêt, mais plus tard. Je suis vraiment content. Des équipes voient mon potentiel comme demi de coin et ça me motive encore plus de me développer à ma nouvelle position.»

«Plus jeune, je regardais la NCAA à la télévision et je me disais que ça serait le fun de vivre l’expérience, de poursuivre Paul. Je vais attendre la fin de la saison avant d’arrêter mon choix. Je veux parler à mes entraîneurs, mais je souhaite assurer ma place rapidement dans l’éventualité que quelque chose m’arrive. Le plus tôt sera le mieux.»

Nouvelle position

En plus de se retrouver dans un environnement fort différent, Paul a aussi dû vivre une adaptation sur le terrain. Après quelques parties, il a été muté à la position de demi de coin. «À l’exception d’une série l’an dernier contre le Séminaire Saint-François, je n’avais jamais joué là, raconte l’athlète de 6 pi 1 po et 192 livres. Les entraîneurs disent que j’ai le physique parfait pour jouer comme demi de coin aux États-Unis. Même si j’aime avoir le ballon, j’aime jouer en défensive. Je suis souvent confronté au meilleur receveur adverse.»

«Demi de coin, c’est l’une des positions les plus difficiles mentalement, d’ajouter la recrue par excellence. C’est facile de se faire battre et c’est difficile de passer à autre chose.»

Match de championnat

Le Blue Tornado a atteint la finale de l’État du Tennessee. Le Blue Cross Bowl aura lieu jeudi au stade des Golden Eagles de Tennessee Tech University, face à Memphis University.

Le Blue Tornado, qui vise un 2e titre consécutif, mise sur deux autres Québécois, soit le joueur de ligne défensive Thomas Pilon, coéquipier de Paul à Charles-Lemoyne, et l’ailier rapproché Émile Bellerose, un produit du Blizzard du Séminaire Saint-François.

Sur la touche depuis deux mois en raison d’une blessure à un pied, Pilon ne sera pas en uniforme. De son côté, Bellerose est partant depuis le jour 1.