/news/currentevents
Navigation

Des voleurs de jouets recherchés à Québec

Réno-Jouets a diffusé la vidéo du vol sur Facebook

Coup d'oeil sur cet article

Des voleurs sans scrupules s’en sont pris à l’organisme Réno-Jouets, dérobant en pleine nuit des jouets destinés notamment aux enfants défavorisés de la ville de Québec. 

L’organisme à but non lucratif qui fait le bonheur des petits et des grands a diffusé la vidéo du vol survenu dans la nuit de lundi à mardi sur sa page Facebook. 

Capture d'écran

Capture d'écran

Les images montrent deux hommes qui entrent dans l’endroit réservé au dépôt des jouets. Pendant plusieurs minutes, ils fouillent les boîtes et trient les jouets à la recherche d’un butin. Contrairement aux Casseurs-Flotteurs, les deux célèbres cambrioleurs du film Maman j’ai raté l’avion qui frappent durant le temps des Fêtes, les malfaiteurs ont réussi à quitter les lieux avec leur maigre butin sans se faire attraper.

Capture d'écran

Ils se sont notamment emparés d’un château et d’un petit piano, « de très beaux jouets », ainsi que plusieurs autres petits jouets, relate la directrice générale de l’organisme, Annie Asselin.

Pour cette dernière, ce n’est pas tant les jouets volés qui l’attristent que les conséquences du geste. « Si on ne vend pas de jouets, oubliez ça. On n’aurait pas de sous pour opérer. Avec la pandémie, la Fondation ne fait plus aucune activité de financement », se désole Mme Asselin, qui a aussi dû payer des employés pour nettoyer le fouillis causé par la visite des deux indésirables, à qui le Grincheux de Noël n’a rien à envier.

Annie Asselin, directrice générale de l’organisme Réno-Jouets, espère que ce sera la dernière fois que des voleurs viennent cambrioler leur dépôt à jouets.
Photo Stevens Leblanc
Annie Asselin, directrice générale de l’organisme Réno-Jouets, espère que ce sera la dernière fois que des voleurs viennent cambrioler leur dépôt à jouets.

Aidez-nous! Les connaissez-vous? Regarder la vidéo et partager SVP! Le 30 novembre nous avons eu la visite de VOLEURS de...

Publié par Réno-Jouets sur Mardi 1 décembre 2020

Un jouet sur trois reçus par Réno-Jouets est revendu à prix réduit dans son magasin. Les deux autres jouets sont remis à des organismes qui les offrent notamment à des enfants défavorisés. On remet aussi des toutous aux policiers qui doivent intervenir auprès d’enfants. 

Pas de plainte à la police

Le dépôt à jouets est accessible 24 heures sur 24, sept jours sur sept. À l’exception d’un vol, jamais Mme Asselin n’avait déploré d’incidents, d’autant plus que des affiches annoncent la présence de caméras de surveillance. 

Photo Stevens Leblanc

Malgré tout, elle a décidé de ne pas porter plainte à la police.

« Ce que je condamne, c’est le geste. Les personnes derrière ça, peut-être qu’elles ont perdu leur job, peut-être qu’elles n’ont pas d’argent, c’est peut-être des revendeurs. Je ne juge pas c’est qui. Je trouve ça dommage. Si ce sont des gens dans le besoin, ils avaient juste à venir nous voir et on les aurait référés à un organisme. »

Les demandes explosent

Le vol survient surtout dans une période où « les demandes explosent ». Plus que jamais, l’organisme communautaire est sollicité 

« J’ai plus d’organismes qui me demandent des jouets, plus de familles... On a de plus en plus de demandes. On donne à l’année. Des jouets, je n’en manque pas. Pour nous, il y a un coût associé à leur geste », déplore Mme Asselin.