/news/green
Navigation

Habitat de la rainette faux-grillon endommagé par des travaux illégaux à Longueuil

Habitat de la rainette faux-grillon endommagé par des travaux illégaux à Longueuil
Photo Courtoisie, Tommy Montpetit

Coup d'oeil sur cet article

Un important habitat de la rainette faux-grillon, une espèce de grenouille rare et vulnérable au Canada, a été endommagé par des travaux de drainage non autorisés dans le secteur de Saint-Hubert, à Longueuil.

L’Agence QMI a appris qu’une compagnie à numéro recevra – par huissier – une amende de 896$ de la Ville de Longueuil pour avoir creusé plusieurs tranchées d’irrigation sans autorisation, près du boisé Du Tremblay.

Habitat de la rainette faux-grillon endommagé par des travaux illégaux à Longueuil
Photo Courtoisie, Tommy Montpetit

Le boisé Du Tremblay est le plus grand parc de Longueuil, avec une superficie de 260 hectares. Il touche aussi au territoire de Boucherville et abrite une biodiversité unique.

Dans un échange de courriels, le porte-parole de la Ville de Longueuil, Carl Boisvert, a confirmé qu’un «rapport d’inspection a été produit et la Ville a constaté entre autres que l’entrepreneur privé a effectué des travaux sans certificat d’autorisation de remblai ou déblai et que les travaux en question empiétaient sur les terrains de la Ville», a-t-il mentionné mercredi.

M. Boisvert a précisé aussi que le contentieux de la Ville a été saisi du dossier.

La compagnie à numéro a comme actionnaire, entre autres, le groupe immobilier Shathony.

Habitat de la rainette faux-grillon endommagé par des travaux illégaux à Longueuil
Photo Courtoisie, Tommy Montpetit

Tommy Montpetit, directeur de la conservation pour l’organisme de protection de l’environnement Ciel et Terre, a constaté la situation sur le terrain dimanche dernier. C’est lui qui a déposé une plainte lundi aux autorités longueuilloises. De son avis, «c’est totalement inacceptable».

«Le promoteur draine le boisé Du Tremblay par en dessous, alors que la rainette faux-grillon est une espèce vulnérable», a-t-il indiqué lors d’une entrevue téléphonique, ajoutant que c’était «hallucinant» qu’une telle situation se produise encore en 2020.

Joint pour obtenir ses commentaires, le directeur de projet et associé chez Shathony Sasha Côté a admis qu’il possède des terrains à Longueuil. «J’ai un terrain que je cultive», a-t-il soutenu, lors d'une conversation téléphonique mercredi soir.

Lorsque questionné sur les travaux et sur le constat d’infraction, il semblait étonné. «Vous me l'apprenez, je n'étais pas au courant», a-t-il dit.

Amené à réagir sur les propos de M. Côté, Tommy Montpetit, de Ciel et Terre, s’est indigné de la situation. «Le promoteur a fait des travaux illégaux un dimanche, il s’est fait prendre les culottes baissées. Qu’il en paye les conséquences», a-t-il affirmé, tout en mentionnant qu’il ne fallait pas «prendre la population pour des valises».

Habitat de la rainette faux-grillon endommagé par des travaux illégaux à Longueuil
Photo Courtoisie, Tommy Montpetit

Du côté du ministère de l’Environnement, une inspection a été effectuée sur les lieux mardi, nous a-t-on indiqué. «Des irrégularités ont été constatées», a ajouté Daniel Messier, conseiller en communication, précisant que «le ministère procède actuellement à une vérification et une analyse des éléments constatés sur le site».

Si elle était reconnue coupable d’infractions en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement, la compagnie s’exposerait à d’autres amendes, qui s’ajouteraient à celles données par la Ville de Longueuil.