/news/education
Navigation

Plus de 80 écoles de Québec embarquent dans le mouvement d’illumination pour les Fêtes

Christmas winter decorations on the window
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Invitées par la Ville de Québec à décorer leurs établissements au début du mois de novembre, pas moins de 81 écoles primaires et secondaires ont répondu à l’appel.

• À lire aussi: La féérie au rendez-vous aux jardins de Noël allemand de Québec

La Ville avait demandé la collaboration des écoles, publiques et privées, pour qu’elles décorent et illuminent l’extérieur de leurs établissements afin d’«apporter une touche de magie dans leurs quartiers», peut-on lire dans un document du comité exécutif diffusé jeudi.  

L’initiative s’inscrit dans le cadre des activités réconfortantes et de l’appel lancé par le maire Labeaume, à la fin du mois d’octobre, pour inciter la population à décorer dès maintenant son domicile afin de lutter contre la morosité ambiante, gracieuseté de la COVID-19.  

La Ville offrait une subvention de 500$ à chaque école qui embarquait dans le projet. Au final, elle a dû débourser 46 000$ puisque 81 écoles ont levé la main, incluant onze d’entre elles qui ont décoré – ou décoreront – aussi un deuxième pavillon scolaire «pour un total de 92 lieux décorés», se félicite-t-on.  

Il s’agit de la quasi-totalité des établissements d’enseignement primaire et secondaire sur le territoire de la Ville de Québec, qui en compte un peu plus d’une centaine. Les décorations devront être installées jusqu’au 22 février, exige la Ville, en échange de la subvention.  

Artères commerciales

La Ville de Québec a également accordé plusieurs subventions, dans les dernières semaines, aux sociétés de développement commercial pour des projets de décoration et d’illumination des artères commerciales.  

Les élus de l’exécutif ont confirmé, ce jeudi, le versement d’une aide financière de 50 000$ à la Coopérative du Quartier Petit Champlain, de 50 000$ à la SDC du Vieux-Québec, de 40 000$ à la SDC Maguire et de 10 000$ à la SDC Saint-Sauveur.  

«En raison de la COVID-19, nous octroyons exceptionnellement une subvention pouvant atteindre jusqu'à 80% du coût total des projets de décoration et d'illumination des artères commerciales, afin de compenser le manque d'animation lié aux restrictions sanitaires», précise la Ville dans les documents.