/sports/baseball
Navigation

Josué Peley à la barre des Alouettes de Charlesbourg

L’ancien des Capitales sera le gérant de l’équipe de baseball junior

L’ancien joueur des Capitales de Québec Josué Peley sera à la barre des Alouettes de Charlesbourg.
Photo d'archives, Stevens Leblanc L’ancien joueur des Capitales de Québec Josué Peley sera à la barre des Alouettes de Charlesbourg.

Coup d'oeil sur cet article

L’ancien receveur étoile des Capitales de Québec, Josué Peley, qui a également œuvré comme interprète auprès des Blue Jays de Toronto, sera le prochain entraîneur-chef des Alouettes de Charlesbourg. 

• À lire aussi: Karl Gélinas près d’une entente avec les Diamants

L’annonce de la nomination de Peley comme gérant du club de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ) n’est plus qu’une question de formalités.

« Je dirais que c’est réglé à 98 %, et il reste un petit détail à régler, mais disons qu’on s’est fait prendre de court ! » a révélé le président des Alouettes, Pier-Alexandre Bernier, au bout du fil.

Succédera à Scalabrini 

Peley succédera à Patrick Scalabrini, qui avait pris la barre des locataires du parc Henri-Casault de façon intérimaire l’été passé, à la fin juillet, en raison de l’annulation de la saison des Capitales de Québec avec la pandémie, et ce, à la suite de la démission de Frédéric Lajoie. 

Impliqué depuis quelques années avec le programme sport-études des Canonniers de Québec, Peley s’était joint au personnel d’entraîneurs de l’équipe midget AAA de Lévis pendant l’été passé. Il a vite eu la piqûre.  

« Quand Scal a pris la gouverne de l’équipe, il m’avait demandé de venir coacher avec lui, mais j’étais déjà impliqué avec le midget AAA. Scal s’est impliqué dans le processus et il voulait quelqu’un avec de l’expérience et plus professionnel. Avec les Alouettes, ça a été mutuel. 

« Je coachais depuis longtemps avec mes cours privés, notamment, mais j’étais plus un entraîneur qu’un gérant. J’ai aimé mon expérience comme assistant à Lévis et d’avoir le contrôle de tout, ça va être plaisant », a souligné l’homme de 32 ans, ajoutant qu’il restait « de petites choses » à régler avant l’annonce officielle.  

Contre son ami 

Le Québécois d’origine vénézuélienne, qui a été interprète des Jays pendant trois saisons de 2016 à 2018, a aussi poursuivi sa carrière en 2020 sur le terrain en raflant le titre de joueur par excellence des séries de la Ligue de baseball majeur du Québec avec le Cactus de Victoriaville, qui a été couronné champion.

La rivalité entre Charlesbourg et les Diamants passera à un autre niveau l’an prochain dans l’abri avec Peley d’un côté et Karl Gélinas de l’autre, ce dernier étant aussi près d’une entente pour devenir gérant du club de Québec. Peley a été le receveur de Gélinas du temps qu’ils portaient l’uniforme des Capitales de 2012 à 2015 ainsi que l’été passé avec le Cactus. 

« Karl, c’est mon meilleur ami sur un terrain de baseball. On a des affinités incroyables sur le terrain, on se comprend, on sait quels lancers fonctionnent et ne fonctionnent pas, on est vraiment bon ensemble et c’est encore plus le fun de savoir qu’on sera contre. Ce ne sera pas une rivalité Karl contre Peley, je veux que ça se passe entre les jeunes. »

Une nouvelle ère commence au baseball régional.