/sports/ski
Navigation

Kingsbury blessé: pleins feux sur Laurent Dumais et les sœurs Dufour-Lapointe

Kingsbury blessé: pleins feux sur Laurent Dumais et les sœurs Dufour-Lapointe
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’absence du champion québécois Mikaël Kingsbury est malheureuse, mais d’autres athlètes d’ici pourraient attirer l’attention, au cours du week-end, dans le monde du ski acrobatique, à l’épreuve des bosses. Voici trois athlètes à surveiller, ce samedi, lors de la Coupe du monde de Ruka, en Finlande.

• À lire aussi: Mikaël Kingsbury sur la touche de 4 à 6 semaines

Justine Dufour-Lapointe

Souvent dans l’ombre de Kingsbury, la skieuse Justine Dufour-Lapointe fait pourtant elle aussi partie de l’élite mondiale. Gagnante de deux médailles olympiques, dont l’or aux Jeux de Sotchi en 2014, elle demeure parmi les meilleures au monde. Lors de la dernière saison, elle avait conclu en quatrième place du classement mondial féminin à l’épreuve des bosses, derrière la championne française Perrine Laffont, l’Australienne Jakara Anthony et l’Américaine Jaelin Kauf.

Laurent Dumais

Chez les hommes, Laurent Dumais avait terminé sixième au classement général de la discipline à l’issue de la dernière saison. Le Québécois de 24 ans avait d’ailleurs obtenu deux médailles de bronze, d’abord à la Coupe du monde de Tazawako, au Japon, en février, puis à l’épreuve des bosses en parallèle disputée au Kazakhstan, en mars. Un podium semble possible pour lui ce samedi, à Ruka, en Finlande.

Chloé Dufour-Lapointe

Travaillant maintenant davantage avec l’entraîneur Freddy Mooney, l’expérimentée Chloé Dufour-Lapointe espère en surprendre plusieurs, cette saison, sur le circuit de la Coupe du monde. Écartée des podiums depuis 2017, l’athlète de 29 ans souhaite donner un nouveau souffle à sa carrière et vise de participer aux Jeux olympiques de Pékin en 2022. 

  • Sur la touche, Mikaël Kingsbury a subi une fracture de deux vertèbres à l’entraînement dimanche dernier. Cette blessure le gardera à l’écart de la compétition pour une période de quatre à six semaines. 
  • En plus de Dumais, l’équipe masculine compte aussi sur Kerrian Chunlaud, Gabriel Dufresne et Elliot Vaillancourt. Valérie Gilbert se joint aux sœurs Dufour-Lapointe chez les femmes.