/sports/hockey
Navigation

De la lumière au bout du tunnel pour les Rangers

De la lumière au bout du tunnel pour les Rangers
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Il est beaucoup question de l’arrivée du Québécois Alexis Lafrenière, mais la relance des Rangers de New York a été amorcée bien avant que le jeune homme de Saint-Eustache ne soit repêché au premier rang, le 6 octobre dernier.

«Nous nous sentons vraiment bien avec là où nous sommes, note le président des Rangers, John Davidson, cité sur le site web de la Ligue nationale de hockey. Nous avons parcouru un long chemin. Il y a eu des décisions très difficiles, mais pour atteindre l’objectif, soit un championnat, c’est ce qu’il faut faire.»

En février 2018, soit il y a maintenant près de trois ans, les Rangers avaient publié une lettre à l’attention de leurs partisans. C’était clair: une phase de reconstruction était entamée.

Depuis, le directeur général Jeff Gorton s’est départi de nombreux vétérans, il a repêché plusieurs espoirs, dont Kaapo Kakko et Lafrenière. Il a aussi fait l’acquisition de jeunes prometteurs comme le défenseur Adam Fox, obtenu des Hurricanes de la Caroline en avril 2019 en retour de deux choix de deuxième ronde. Aujourd’hui, l’entraîneur-chef David Quinn est très optimiste quand il regarde sa formation.

«Je pense que pour la première fois, nous aborderons le camp d’entraînement en ayant une idée plus claire de ce dont nous aurons l’air», a noté Quinn, qui est à la barre des Rangers depuis mai 2018.

«Nous avons trouvé, dans les derniers mois de la récente saison, un équilibre entre notre conscience défensive et notre production offensive, a aussi indiqué l’entraîneur sur le site web de la LNH. Nous avions une constance avec nos trios et nos paires à la ligne bleue, et c’était vraiment la première fois que ça arrivait dans les deux dernières années.»

Lafrenière dans le top 6?

En vue de la prochaine saison, Artemi Panarin pourrait être utilisé en compagnie de Ryan Strome et Kakko. Un autre trio risque par ailleurs d’être formé par Mika Zibanejad, Chris Kreider et Pavel Buchnevich. À travers tout ça, il y a aussi Lafrenière qui pourrait mêler les cartes en essayant d'intégrer le top 6.

Après avoir échangé Marc Staal, les Rangers miseront notamment sur Tony DeAngelo, Jacob Trouba et Fox à la ligne bleue, tandis que les attentes sont grandes envers le gardien russe Igor Shesterkin.