/news/provincial
Navigation

Tramway de Québec: le tracé à l’ouest sera préservé, Lebourgneuf préféré à Charlesbourg au nord-est

text1
Photo courtoisie Le maire Régis Labeaume espère que le tracé final du tramway sera dévoilé d’ici la période des Fêtes. Le design des véhicules a été présenté le 20 novembre.

Coup d'oeil sur cet article

Tout indique que le tracé ouest du tramway de Québec, incluant le terminus dans le secteur Le Gendre, sera préservé tel quel. Côté nord-est, le tramway va finalement desservir Lebourgneuf plutôt que Charlesbourg, a appris Le Journal. 

• À lire aussi: [EN IMAGES] Élégant et de couleur grise: voyez le design retenu pour le tramway de Québec

Des discussions intenses sur les deux extrémités du tracé sont en cours entre le ministre François Bonnardel et le maire Régis Labeaume. Une annonce officielle pourrait être faite avant la période des Fêtes, nous a fait savoir une source bien informée.

Après certaines tergiversations, le gouvernement provincial s’est rendu aux arguments de la Ville quant à l’importance du secteur Le Gendre.

D’abord, il y avait peu de solutions crédibles pour dénicher un autre emplacement pour l’immense garage du tramway, grand comme six terrains de football. 

Aussi, les récentes études d’achalandage du gouvernement — pas encore rendues publiques — confirmeraient l’importance du flux de l’achalandage en provenance de l’ouest, soit de la MRC de Portneuf, qu’il convient de «capter» rapidement grâce aux stationnements incitatifs de Le Gendre.

Pression sur le gouvernement

La municipalité, le gouvernement fédéral et des acteurs économiques de la région ont fait pression sur le gouvernement Legault dans le but de préserver l’intégralité de la portion ouest.

Cela sauvera du coup la «petite ville orientée autour du tramway» voulue par le maire Labeaume, à proximité du IKEA. 

Côté nord-est, le tramway se rendra finalement à Lebourgneuf plutôt qu’au terminus de la 76e Rue, à Charlesbourg.

Après tout, la dernière Enquête origine-destination conclut que «la zone du secteur Lebourgneuf, avec 57 200 déplacements par jour, est celle ayant connu la plus forte croissance entre 2011 et 2017, soit près de 11 000 déplacements additionnels», a-t-on fait valoir.

Selon notre source, «le gouvernement du Québec veut d’abord et avant tout que l’enveloppe de 3,3 G$ soit respectée.

Ensuite, le fait de desservir Lebourgneuf est maintenant jugé prioritaire par rapport à Charlesbourg ou à D’Estimauville».

Défis techniques

Quand il empruntera la 1re Avenue en direction nord, le tramway ne filera plus jusqu’à la 76e ou la 41e Rue comme cela a été envisagé. Il bifurquera plutôt vers le nord-ouest.

Ce virage devrait se faire aux alentours de la 18e Rue (avenue Eugène-Lamontagne), même si des défis techniques sont à prévoir à cause de l’étroitesse du secteur.

Il semble ensuite logique que le tramway passe par ExpoCité pour desservir le Centre Vidéotron et le Grand Marché, nous a-t-on laissé entendre.

Un peu plus à l’ouest, le gouvernement tentera d’arrimer le tramway au futur troisième lien. Le secteur de la rue Soumande semble tout désigné pour une telle jonction. 

Le tracé précis pour se rendre ensuite à Lebourgneuf n’est pas tranché. La possibilité que le tramway emprunte les larges boulevards Wilfrid-Hamel et Pierre-Bertrand n’est pas exclue, nous a-t-on dit.