/news/provincial
Navigation

Une maison bicentenaire sauvée de la démolition à Charlesbourg

La ministre de la Culture a décidé de la classer

La maison bicentenaire Jobin-Bédard, à Charlesbourg, a été sauvée de la démolition.
Photo d'archives, Stevens LeBlanc La maison bicentenaire Jobin-Bédard, à Charlesbourg, a été sauvée de la démolition.

Coup d'oeil sur cet article

La maison bicentenaire Jobin-Bédard, située sur la rue du Maine, à Charlesbourg, a été sauvée de la démolition à la suite de son classement par la ministre de la Culture.

C’est ce qu’on apprend à la lecture d’un communiqué de presse obtenu par Le Journal et qui sera diffusé aujourd’hui. « La maison et son site constituent des témoins significatifs de la concession agricole Saint-Pierre et Saint-Claude, située au nord du Trait-Carré de Charlesbourg. La maison est associée à plusieurs générations d’agriculteurs », y affirme la ministre Nathalie Roy en parlant de la demeure érigée entre 1791 et 1826.

D’après elle, « cette résidence est représentative des maisons rurales construites au tournant du XIXe siècle, une période de transition entre la maison d’influence française et la maison traditionnelle québécoise ».

Permis de démolition

La maison est la propriété de Construction CRD depuis novembre 2019. Avant de l’acheter, le nouveau propriétaire s’était assuré que la vendeuse (l’historienne Eileen Reid Marcil) avait en main un permis de démolition signé par la Commission d’urbanisme et de conservation de Québec. Alerté par la Société d’histoire de Charlesbourg, le gouvernement avait toutefois émis un sursis dont l’échéance arrivait aujourd’hui. 

Il y a un an, Marco Poulin, copropriétaire de Construction CRD, a affirmé au Journal que « si le gouvernement ou bien n’importe quelle personne qui est en amour avec la maison veut la racheter, on va la revendre au même prix d’achat [320 000 $] et 10 000 $ pour divers frais ». Hier, Construction CRD n’a pas rappelé Le Journal