/lifestyle/health
Navigation

Les sauces Alfredo au banc d'essai

Alfredo pasta dinner with creamy white sauce and herbs
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Quoi de plus réconfortant qu’un bon plat de pâtes crémeux et savoureux ? Les sauces Alfredo du commerce sont pratiques pour un repas express. Sans surprise, elles cachent une quantité considérable de sodium et de gras saturés. Cette semaine, je déniche pour vous les meilleurs choix ! 

NOTRE ANALYSE

Pour ce banc d’essai, 23 sauces (surgelées, déshydratées et prêts-à-manger) ont été analysées. Une portion de référence de 125 ml (1⁄2 tasse) a été utilisée à des fins de comparaison.

Chaque portion apporte :  

  • De 94 à 390 calories 
  • De 2 à 36 g de lipides  
  • De 0,4 à 23 g de gras saturés et de 0 à 2 g de gras trans (entre 2 % et 120 % de la valeur quotidienne [VQ]) 
  • De 2 à 6 g de protéines 
  • De 0 à 9 g de sucres 
  • De 0 à 6 g de fibres 
  • De 450 à 813 mg de sodium (entre 19,5 % et 35 % de la VQ)  

Nous avons noté les différents produits sur le marché en portant une attention particulière aux critères nutritionnels suivants :  

  • la quantité de sodium pour 50 % des points 
  • la quantité de gras saturés pour 30 % des points  
  • la qualité de la liste d’ingrédients pour 20 % des points   

Le meilleur choix  

Alfredo pasta dinner with creamy white sauce and herbs
Photo courtoisie

La sauce Alfredo vraie crème Irrésistibles se classe bien. Son contenu en gras (9 g) et en sodium (500 mg ou 22 % de la VQ) est modéré considérant le type de produit. Elle apporte 4 g de protéines et 2 g de sucres. L’eau, la crème et le fromage sont en tête de liste des ingrédients, ce qui explique la teneur en gras saturés de 6,3 g, une valeur qui reste inférieure à la moyenne des sauces analysées. Elle contient quelques additifs, dont la gomme de guar et l’acide lactique, ainsi qu’un arôme de fromage parmesan. 

Les compromis 

Alfredo pasta dinner with creamy white sauce and herbs
Photos courtoisie

Le mélange à sauce pour pâtes Alfredo Knorr déshydratée se prépare à la maison avec l’ajout de margarine et de lait (2 % de m.g.). Puisque les instructions de préparation ne suggèrent ni la crème ni le beurre, cette sauce possède la plus faible quantité de gras saturés des sauces Alfredo traditionnelles. Une fois préparée, cette sauce contient 2 g de sucres, 2 g de protéines, 11 g de lipides (2 g de gras saturés) et 480 mg de sodium (21 % de la VQ).

▶ La sauce Knorr fait partie des moins salées du banc d’essai. Par contre, comme beaucoup de produits déshydratés, elle présente une longue liste d’ingrédients incluant du dioxyde de silicium (un agent texturant), qui pourrait, chez certains individus, induire une réaction allergique.

▶ La sauce Alfredo aux herbes fines Olivieri se démarque avec une liste d’ingrédients intéressante où le lait, l’eau et la crème figurent en tête de liste. De plus, elle contient peu d’additifs. Cette sauce a un contenu modéré en sodium, soit 480 mg, et apporte 6 g de protéines. Son contenu en lipides et gras saturés est par contre plus élevé que celui des choix précédents (14 g de lipides, dont 9 g de gras saturés) et elle contient aussi 9 g de sucres, ce qui est beaucoup pour une sauce. Voilà pourquoi elle fait partie des compromis et non des meilleurs choix.  

Les moins bons choix 

Alfredo pasta dinner with creamy white sauce and herbs
Photos courtoisie

Les sauces prêtes à manger Alfredo Ail Rôti Le Choix du Président, Alfredo Stefano et Alfredo sauce crème et parmesan style maison Mikes figurent parmi les moins bons choix de notre analyse en raison de la combinaison suivante : elles sont toutes parmi les plus riches en sodium et en gras saturés. 

▶ La sauce le Choix du Président contient 650 mg de sodium (28 % VQ), 3 g de sucres, 3 g de protéines, 17 g de lipides, dont 9 g de gras saturés. Sur la liste d’ingrédients, on note la présence de diméthylpolysiloxane, qui est un additif alimentaire (anti-mousse) controversé. 

▶ La sauce Stefano contient 729 mg de sodium (28 % VQ), 2 g de sucres, 4 g de protéines, 16,7 g de lipides, dont 9,4 g de gras saturés. Avec la présence de crème, de fromage et de beurre en tête de liste, il n’est pas étonnant que les valeurs de cette sauce soient moins intéressantes. Par contre, à l’image du célèbre chef, la liste d’ingrédients est simple, dépourvue d’arômes et de colorants, ce qui est assurément une valeur ajoutée. 

▶ La sauce Mikes contient 646 mg de sodium (28 % VQ), 2 g de sucres, 4,2 g de protéines, 14,6 g de lipides, dont 6,3 g de gras saturés. On dénote la présence de quelques additifs dans la liste d’ingrédients, dont le diméthylpolysiloxane.

▶ Les deux sauces les plus salées du banc d’essai, soit la sauce Alfredo Newman’s oww et celle de Classico avec 813 mg par 125 ml, affichent des teneurs moyennes en gras. En parallèle, la sauce Le Choix du président est la plus grasse (36 g), mais a une teneur en sodium raisonnable (470 mg). 

Les options végétaliennes 

Alfredo pasta dinner with creamy white sauce and herbs
Photo courtoisie

Si, de façon classique, les sauces sont faites de crème, de beurre et de fromage, on retrouve de plus en plus de sauces végétaliennes sur le marché. Ces sauces affichent souvent moins de sodium et de gras saturés que les versions traditionnelles. C’est le cas, notamment, de certains choix de marque, LeGrand et O’sole Mio.

▶ La sauce Alfredo de parfum forestier de champignons shiitakes et de thym frais LeGrand se distingue considérablement. Elle est faible en gras (2 g seulement), tout en apportant 3 g de fibres. Si son contenu en sodium reste élevé (540 mg), elle figure parmi les moins salées du banc d’essai. Elle affiche une liste d’ingrédients remarquable sans aucun additif ni sucre ajouté. En effet, la sauce contient simplement du lait de noix de coco, des haricots blancs et lima biologiques, du kale, des champignons shiitakes séchés, du sel de mer, de l’ail et, finalement, des fines herbes et des épices.  

▶ La sauce Alfredo à base de plantes O’sole Mio est la moins salée du banc d’essai (458 mg) et la plus faible en gras saturés (0,4 g). Sa liste d’ingrédients est, par contre, moins alléchante que le choix précédent avec notamment la présence de dioxyde de titane.   

Entre ingrédients et valeurs nutritives, que choisir ?  

Aucune sauce ne combine de belles valeurs nutritives et une liste d’ingrédients enviable. Avec la crème et le beurre parmi les ingrédients vedettes, les teneurs en gras saturés et en sodium grimpent naturellement. Difficile alors de déterminer un véritable bon choix. Encore ici, la version maison à base de lait et fromage allégé reste une meilleure option. 


  • Merci à Chloé Fleurent-Grégoire, stagiaire en nutrition, pour sa précieuse collaboration  
  • Pour d’autres conseils : visitez isabellehuot.com