/news/provincial
Navigation

Les sentiers de la rivière Beauport seront déneigés tout l’hiver

Des efforts considérables ont été faits, dans les dernières années, pour réaménager et développer le parc de la rivière Beauport, au grand plaisir des marcheurs.
Photo d'archives, DIDIER DEBUSSCHÈRE Des efforts considérables ont été faits, dans les dernières années, pour réaménager et développer le parc de la rivière Beauport, au grand plaisir des marcheurs.

Coup d'oeil sur cet article

Habituellement fermés durant la saison hivernale, les sentiers du parc linéaire de la rivière Beauport, de plus en plus populaires, seront désormais accessibles à l’année.  

Six kilomètres de sentiers – la quasi-totalité du parc – seront déneigés à compter de cet hiver, tant au sud qu’au nord de l’autoroute Félix-Leclerc.  

La Ville de Québec, qui a investi beaucoup dans la restauration des sentiers pédestres et le développement de nouvelles boucles depuis 2013, vient de bonifier son aide financière au Conseil de bassin de la rivière Beauport afin de «permettre la promenade en hiver».  

Des efforts considérables ont été faits, dans les dernières années, pour réaménager et développer le parc de la rivière Beauport, au grand plaisir des marcheurs.
Photo Jean-Luc Lavallée

L’organisme, qui assurera dorénavant l’entretien des sentiers douze mois par année, recevra une somme de 250 000$ pour couvrir la période 2021 à 2023.  

Plus sécuritaire  

«Les gens allaient quand même se promener dans le parc durant l’hiver, mais officiellement, c’était fermé jusqu’au 1er mai. Il y a des citoyens qui prenaient le temps de pelleter des escaliers à certains endroits. Maintenant, il y a un employé qui va être là 35 heures semaines pour le déneigement, pour ramasser des déchets et les branches.»  

«On est bien excités, on a hâte de voir ce que ça va donner. Les citoyens le méritent bien. C’est un beau parc, une belle activité et ça va pouvoir se faire de façon sécuritaire», a confié le directeur du Conseil de bassin, Mathieu Denis, en entrevue.  

De plus en plus fréquenté  

L’attrait pour le parc de la rivière Beauport – un secret de moins en moins bien gardé – ne se dément pas. Avec la pandémie, l’achalandage a explosé, se réjouit M. Denis, qui demandait depuis quelques années à la Ville des fonds pour pouvoir entretenir les sentiers l’hiver.  

Des efforts considérables ont été faits, dans les dernières années, pour réaménager et développer le parc de la rivière Beauport, au grand plaisir des marcheurs.
Photo Jean-Luc Lavallée

«Ça tombe à point nommé parce que la demande était forte. L’achalandage a augmenté de beaucoup. Les gens sont contents et trouvent que le parc est bien entretenu. On rencontre de plus en plus de nouveaux visages et de gens qui ne viennent pas de Beauport, en plus de nos marcheurs réguliers, c’est vraiment impressionnant.»  

Contrairement à d’autres sentiers de la ville, comme ceux de la rivière Saint-Charles qui sont damés, le Conseil de bassin fera l’essai d’un véhicule de type côte à côte équipé d’une gratte pour repousser la neige. «On fait le pari qu’on va être capables d’y arriver avec cette nouvelle technique, en évacuant la neige le long des sentiers.» Les escaliers, eux, seront déneigés manuellement, avec une bonne vieille pelle.  

«On est rentrés dimanche, mais à date, il n’y a pas eu de grosse tempête et il faut qu’on s’assure d’avoir un fond de neige tapée avant d’utiliser la machinerie. Là, c’est assez aplati. Les gens ont piétiné les sentiers hier et aujourd’hui et pour les prochaines chutes de neige, ça va être plus facile d’utiliser notre pelle avec un VTT», a indiqué M. Denis.