/news/education
Navigation

50 éducatrices en milieu familial à recruter à Rimouski

Coup d'oeil sur cet article

Le manque d’éducatrices est tellement important dans la région de Rimouski-Neigette qu'une vaste campagne de recrutement vient d'y être lancée.

Alors que quelque 500 enfants sont en attente d'une place en garderie dans cette région, quelque 260 places subventionnées en milieu familial sont inutilisées par manque d'éducatrices.

«Ce qu'on souhaite c'est avoir des personnes pour ouvrir des milieux de garde en milieu familial parce que les places on les a! On peut les donner demain matin», a fait savoir Simon Dufresne, le directeur général du CPE L'Aurore boréale.

Les besoins sont grands puisque la campagne a pour objectif de recruter une cinquantaine de responsables en service de garde en milieu familial. Elle cible principalement les étudiantes et les étudiants des programmes d’éducation à l’enfance, les mères et les pères de famille et les nouveaux retraités.

«On espère recruter 25 responsables cette année, l'année prochaine aussi et ensuite, les maintenir pour être capable d'offrir l'ensemble de nos places disponibles en milieu familial», a ajouté M. Dufresne.

Ces places subventionnées en milieu familial représentent aussi un enjeu économique pour la région.

«On a déjà au-delà de 200 personnes qui se sont installées à Rimouski l'année dernière et les signaux qu'on a c'est que ce sera encore plus actif cette année. Je pense que cette initiative vient nous supporter dans ce travail que l'on fait pour attirer des gens à Rimouski, des travailleurs de qualité, des entreprises», a expliqué Martin Beaulieu, directeur général pour la Société de promotion économique de Rimouski.