/misc
Navigation

Vaccination: Justin Trudeau sort un lapin de son chapeau

Covid CDA 20201204
Photo Presse Canadienne Le premier ministre Justin Trudeau s’est adressé aux médias, vendredi en face de sa résidence de fonction, à Ottawa.

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre Justin Trudeau a causé toute une surprise en annonçant, lundi, que le Canada allait recevoir 249 000 doses du vaccin Pfizer/BioNTech d’ici la fin de l’année.

Poussé dans les câbles par les partis d'opposition, Justin Trudeau a dû mettre beaucoup de pression sur la machine fédérale pour que la vaccination commence en même temps que les États-Unis, le Royaume-Uni et la France.

La quantité de vaccins que le Canada va recevoir est peu élevée, mais pour le chef libéral, la quantité n’avait sans doute pas d’importance. Comme il l’a indiqué, le seul élément qui manque, c’est l’approbation de Santé Canada: «Les premiers Canadiens vont se faire vacciner la semaine prochaine, si on a l’approbation de Santé Canada cette semaine.»

Cette annonce est à l’antipode du discours du premier ministre, il y a deux semaines. À ce moment, il nous disait que l’important c’était la ligne d’arrivée, donc le Canada ne cherchait pas à faire partie des premiers à vacciner, il voulait plutôt être le premier à terminer la vaccination.

Alors, comme un coureur de marathon qui connaît un mauvais départ, le gouvernement fédéral se disait qu’il allait terminer en force. Normalement, cette stratégie fonctionne plus ou moins bien.

Justin Trudeau sait très bien qu’il doit connaître un bon départ. C’est encore plus important pour lui, car il est à la tête d’un gouvernement minoritaire. Une réussite de la vaccination pourrait pousser les libéraux vers la majorité au prochain rendez-vous électoral (probablement) en 2021.

Cependant, malgré l'annonce d’hier, on connaît bien peu de détails sur le plan du gouvernement fédéral en ce qui concerne l’approvisionnement du vaccin. Plusieurs questions restent sans réponse.

À quel moment les Canadiens auront-ils accès à un vaccin? Combien de personnes seront vaccinées chaque mois? Est-ce que d’autres vaccins seront bientôt disponibles au Canada?

Dans une période de l’année où l’optimisme se fait de plus en plus rare, surtout en pleine pandémie, l’annonce de l’arrivée des premiers vaccins au pays est la lumière au bout du tunnel que nous attendions depuis maintenant 10 mois.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.