/investigations/health
Navigation

Les médecins payés cinq fois plus que les infirmières

Ils gagnent 211 $ de l’heure pour faire le même travail lié au coronavirus

Coronavirus - Covid-19
Photo courtoisie Ce printemps, des médecins spécialistes avaient été dépêchés en CHSLD, comme ici à Laval, notamment pour la prévention des infections. La nouvelle entente avec le gouvernement prévoit une rémunération de 211 $ l’heure s’ils sont réaffectés à cette tâche.

Coup d'oeil sur cet article

Québec a accepté de payer les médecins spécialistes 211 $ l’heure s’ils sont réaffectés à des tâches liées à la COVID-19, soit cinq fois le salaire maximum d’une infirmière qui fait le même travail.

• À lire aussi: Plusieurs trouvent que la situation est injuste

La Fédération des médecins spécialistes et le gouvernement se sont entendus dans les derniers jours sur des compensations pour les médecins dont le travail est affecté par la pandémie.

Ainsi, un spécialiste réaffecté pour faire des enquêtes épidémiologiques gagnera 211 $ l’heure. 

  • Écoutez l'entrevue de la présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, Dre Diane Francoeur avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Ces enquêtes visent à joindre les patients déclarés positifs pour retracer leurs contacts et les endroits fréquentés.

Les infirmières qui font le même travail n’ont droit qu’à un salaire de 24 $ à 39 $ l’heure. Les infirmières spécialisées ont droit à un peu plus, mais bien loin des 211 $ l’heure.

« Pour les médecins spécialistes, c’est le tapis rouge. On vous garantit presque votre salaire, peu importe les tâches », dit le président de la Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN, Jeff Begley.

Jeff Begley.
Président-FSSS
Photo courtoisie
Jeff Begley. Président-FSSS

Deux poids, deux mesures

Il rappelle que le gouvernement a refusé de donner un montant fixe au reste du personnel de la santé. Le printemps dernier, il a plutôt établi par décret des primes de 4 % ou 8 % applicables sur le salaire.

Jeff Begley rappelle que les négociations pour le renouvellement de la convention collective traînent, même si François Legault a annoncé hier une entente avec le principal syndicat d’infirmières, la FIQ. 

« C’est deux poids, deux mesures. À la lecture de la lettre d’entente, on voit que pour les médecins, il y a beaucoup de considération », dit-il.

La lettre d’entente 241 prévoit une série de scénarios pour dédommager les médecins spécialistes dont le travail est chamboulé par la pandémie. 

C’est le cas de plusieurs chirurgiens qui devront diminuer de 50 % leurs activités à cause du manque de lits de soins intensifs dans les hôpitaux.

Si un spécialiste est réaffecté en prévention des infections, par exemple, il pourra tout de même toucher 211 $ l’heure. 

Compensation

Les médecins peuvent aussi être envoyés en clinique de dépistage, dans des lieux de soins inhabituels ou encore pour exécuter des tâches médicales en CHSLD.

Rien n’est toutefois prévu pour les tâches non médicales en CHSLD. En avril, plusieurs s’y étaient rendus en raison du manque de préposés aux bénéficiaires.

Finalement, les médecins dont les activités sont annulées doivent s’inscrire sur une liste de réaffectation pour être payés. S’ils ne sont pas réaffectés par leur établissement, ils ont droit à une compensation de 372 $ par demi-journée, soit 744 $ par jour. 

L’entente en bref   

  • 211 $ l’heure pour des tâches liées à la COVID-19    
  • 253 $ l’heure pour du travail effectué entre 20 h et 8 h    
  • La somme de 211 $ est versée aux médecins dépêchés en clinique de dépistage, aux enquêtes épidémiologiques, mais aussi pour du travail médical en CHSLD    
  • Le montant couvre aussi les médecins affectés par la baisse de leur activité normale ou l’annulation de leurs rendez-vous ou chirurgies