/investigations/health
Navigation

Plusieurs médecins spécialistes trouvent que la situation est injuste

Coup d'oeil sur cet article

Des médecins spécialistes en santé publique qui sont au front depuis des mois pour combattre la pandémie de COVID-19 sont choqués. La nouvelle entente donne plus d’argent à leurs collègues qui viennent leur prêter main-forte.

• À lire aussi: Les médecins payés cinq fois plus que les infirmières

Les spécialistes ont été exclus de la nouvelle entente COVID-19 qui permet d’obtenir une rémunération compensatoire de 211 $ l’heure pour donner un coup de main au réseau de la santé durant la pandémie.  

  • Écoutez l'entrevue de la présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, Dre Diane Francoeur avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

La lettre d’entente entre la Fédération des médecins spécialistes (FMSQ) et le gouvernement stipule que les médecins réaffectés pourront faire des enquêtes épidémiologiques à 211 $ l’heure. Tous, sauf les spécialistes en santé publique.

insultant

Ces derniers sont déjà impliqués à temps plein dans la lutte à la pandémie. Ils doivent également superviser leurs collègues des autres spécialités dépêchés pour prêter main-forte. Tout cela en étant moins bien payés qu’eux.

«Les médecins réaffectés sous notre expertise gagnent plus que nous», souligne l’ex-président de l’Association des spécialistes en médecine préventive du Québec, Isabelle Samson. Une décision «insultante», dit-elle. 

«Ainsi, un médecin d’une autre spécialité, réaffecté à cause de la COVID-19 à des tâches qui ne relèvent pas de son expertise, gagne plus cher de l’heure que moi qui fais mon travail... et on supervise», ajoute Pierre Deshaies, médecin spécialiste en santé publique.  

50 % moins rémunéré

L’entente exclut cette spécialité, car cette compensation signifierait une hausse de leur tarif horaire pour effectuer des tâches habituelles.  

«Si les spécialistes en santé publique et médecine préventive augmentent leurs revenus en 2020, c’est que l’on travaille de 10 h à 12 h par jour, sept jours par semaine», affirme la Dre Isabelle--- Samson.  

Selon elle, la FMSQ «devrait prendre les décisions courageuses qui s’imposent : l’iniquité entre les spécialités médicales est devenue honteuse.» 

Le revenu des médecins experts en santé publique se situe presque sous les 50 % de la moyenne des autres spécialistes, avec un salaire d’environ 250 000 $. 

«Nous nous savons chanceux malgré ça d’avoir un travail si valorisant et bien rémunéré. Mais aucun groupe de médecins ne mérite d’être rémunéré deux fois plus que nous. Aucun», plaide-t-elle. «On est choqué du traitement plus que du montant d’argent.» 

Le salaire moyen des autres médecins spécialistes est de 428 775 $ par an.