/news/coronavirus
Navigation

Une « croisière vers nulle part » interrompue au large de Singapour après un cas de COVID-19

Une « croisière vers nulle part » interrompue au large de Singapour après un cas de COVID-19
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Singapour | Une « croisière vers nulle part » au large de Singapour a été interrompue après qu’un passager a été testé positif au coronavirus, a annoncé son opérateur mercredi douchant les espoirs d’un secteur très affecté par la pandémie.

Des « croisières vers nulle part » au départ et à l’arrivée de la cité-État d’Asie du Sud-Est, ont débuté le mois dernier après des mois d’immobilisation des paquebots. 

Mais mercredi matin, l’opérateur Royal Caribbean a annoncé qu’ « un passager du Quantum of the Seas avait été testé positif au coronavirus après vérification de l’équipe médicale ».

Une « croisière vers nulle part » interrompue au large de Singapour après un cas de COVID-19
AFP

Une « croisière vers nulle part » interrompue au large de Singapour après un cas de COVID-19
AFP

« Nous avons identifié et isolé tous les passagers et membres d’équipage qui ont été en contact rapproché avec ce passager », âgé de 83 ans, et ils ont tous été testé négatifs, a précisé l’opérateur dans un communiqué.

Le bateau transportant 1680 passagers et 1148 membres d’équipage, a dû retourner au port de Singapour au troisième jour de cette croisière qui en prévoyait quatre, selon le quotidien Strait Times.

Les passagers ont été priés de rester dans leur cabines et doivent subir des tests avant de pouvoir quitter le terminal, a indiqué l’autorité du tourisme singapourienne.

  • Écoutez la chronique de Félix Séguin au micro de Richard Martineau sur QUB radio:

Une « croisière vers nulle part » interrompue au large de Singapour après un cas de COVID-19
AFP

Une « croisière vers nulle part » interrompue au large de Singapour après un cas de COVID-19
AFP

Ces croisières avaient rencontré un franc succès auprès des Singapouriens frustrés de ne pas pouvoir voyager à l’étranger après la fermeture de nombreuses frontières due à la pandémie.

Les croisiéristes avaient prévu des mesures sanitaires très stricts, avec des tests obligatoires avant de laisser les passagers ou les membres d’équipage monter à bord et des désinfections fréquentes pour éviter tout nouveau foyer de propagation du virus.

Cet incident est un nouveau coup dur pour le secteur touristique de Singapour après le report du projet de « bulle de transport » aérien avec Hong Kong à cause d’un rebond des contaminations dans la ville chinoise.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres